grossesse-4-gestes-beaute-74103 (1)

«Je suis ballonnée par les gaz et je crains que ce désagrément puisse également affecter le bébé.»

Bien abrité dans son cocon utérin et protégé par le liquide amniotique qui absorbe les coups, votre bébé ne peut être gêné par vos dérangements intestinaux. La seule chose qui pourrait déranger son bien-être serait due indirectement aux ballonnements, plus importants en fin de journée, si ces derniers vous empêchaient de manger régulièrement et correctement. Pour éviter ce problème prenez les mesures suivantes:

Régularisez votre intestin. La constipation est une cause fréquente de gaz et de gonflements.

Ne vous gavez pas. Les repas copieux augmentent la sensation de ballonnements. Ils surchargent également votre système digestif, qui n’est pas au mieux de sa forme durant la grossesse. Au lieu de trois gros repas par jour, prenez-en six petits.

Prenez votre temps. Quand vous mangez précipitamment, vous risquez d’avaler autant d’air que de nourriture. Cet air absorbé en mangeant forme des poches de gaz douloureuses dans votre intestin.

Restez calme. Surtout pendant les repas car la tension et l’anxiété peuvent vous faire avaler de l’air.

Tenez-vous à l’écart des producteurs de gaz. Votre intestin les connaît : ce sont peut-être les oignons, le chou et ses différentes variétés comme le chou de Bruxelles et le brocoli, les fritures et les sucreries (que de toute façon, vous ne devriez pas consommer) et, bien sûr, les légumes secs.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Aérophagie | Guide de Nourrison