Agacement dû aux sautes d’humeur

Sexo-la-fatigue-est-elle-responsable-de-la-baisse-du-desir

«Je sais bien que les changements hormonaux sont responsables des sautes d’humeur de ma femme. Mais je ne sais pas combien de temps encore je pourrai les supporter.»

Si la patience est une vertu, vous devrez être très vertueux pendant le reste de la grossesse de votre femme. Une stabilisation des hormones s’établit vers le 4e mois ; ses pleurs et ses humeurs maussades, qui ressemblent à celles de la période prémenstruelle, s’atténueront alors. Mais le stress occasionné par la grossesse se poursuivra. Certaines femmes continuent à avoir des émotions en dents de scie et à se sentir vulnérable jusqu’à l’accouchement. Cela ne sera sans doute pas facile et, de temps à autre, il se peut que vous trouviez que c’est presque insupportable. Mais vos efforts seront récompensés, n’en doutez pas. Vous dissiperez plus rapidement votre susceptibilité en faisant preuve de compréhension plutôt que de colère et d’impatience; en offrant votre épaule pour consoler les pleurs de votre femme pendant quinze minutes, vous éviterez de supporter le poids de son anxiété refoulée pendant plusieurs jours.

Essayez de garder à l’esprit que la grossesse n’est pas un état permanent, et que le changement d’humeur de votre femme est aussi temporaire que ses changements de silhouette.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Agacement dû aux sautes d’humeur | Guide de Nourrison