Amusez votre enfant malade

h-4-1549251-1263453207

Tous les règlements en vigueur doivent être abolis en faveur d’un enfant malade. Laissez-le jouer à ce qui, précédemment, lui était interdit au lit. S’il veut faire de la peinture, étendez une nappe en plastique sur ses couvertures et laissez-le barbouiller. Ne vous occupez pas du désordre. Il y en aura fatalement partout dans sa chambre. N’en faites pas un drame !

Votre enfant ne tardera pas à s’ennuyer dans son lit, surtout s’il n’est pas en assez bonne forme pour jouer seul. Si c’est possible, apportez-lui un téléviseur. Cela agira comme un stimulant, cela lui donnera l’impression d’être important, ce qui le mettra de bonne humeur. Apprêtez-vous à venir fréquemment changer de chaîne ou alors confiez-lui le boîtier de télécommande. Quoi que vous ayez à faire, accordez-lui de votre temps. Asseyez-vous sur son lit, découpez-lui des images dans des magazines, aidez-le à colorier son album, parlez, jouez, chantez, lisez des histoires, mais soyez là. Son meilleur remède, c’est vous. En qualité d’infirmière très particulière, vous occupez une position de choix pour contenter votre malade. Vous pouvez transformer sa détresse en bonheur : consacrez-vous à cette tâche.

BONNES IDÉES

• Donnez-lui de bonnes choses à manger : s’il a des nausées, préparez-lui une purée de pommes de terre bien battue. S’il a mal à la gorge, apportez-lui une glace.

• Changez souvent son lit : mettez-lui des draps de coton, toujours agréables quand on est fiévreux.

• Quand vous vous rendez compte qu’il va vomir, accourez ! Soutenez-lui le front d’une main. Ayez un bonbon à saveur fraîche à lui donner après.

• Placez une table basse près de son lit, pour ses jouets, ses livres, sa timbale de jus de fruit ou d’eau.

• Fabriquez-lui une table de malade : découpez un tunnel, pour la place des jambes, dans un gros carton retourné, ou encore, si le lit est bas, mettez une chaise de chaque côté et posez dessus, en travers du lit, une planche légère bien poncée.

• Achetez-lui quelques jouets. Ne les lui donnez pas tous d’un coup.

• S’il n’est pas trop malade, faites-lui des paquets-surprises. Jouez à lui faire découvrir au toucher ce qu’ils contiennent et laissez-lui le plaisir de déchirer les papiers d’emballage.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Amusez votre enfant malade | Guide de Nourrison