Comment aider votre enfant à se développer

aider-son-enfant-a-batir-une-bonne-estime-de-soi

Le meilleur moyen, c’est d’écouter ce qu’il a à vous dire. Son univers s’élargit à une vitesse vertigineuse en raison de l’accroissement de ses capacités physiques et intellectuelles. Il est donc vraiment très important de communiquer ouvertement avec lui. Appliquez-vous à comprendre ce qu’il vous dit, à lire dans ses pensées et à répondre à ses questions en termes qui lui soient accessibles. Puisqu’il vous en pose sans cesse, pourquoi ne lui en poseriez-vous pas, vous aussi, pour bien connaître ses pensées et savoir ce qui l’intéresse ? Dès que vous aurez obtenu satisfaction, apportez-lui des renseignements et des idées qui aillent dans le sens de ses préoccupations, de la façon la plus intéressante que vous puissiez imaginer.

Chaque fois que votre enfant vous interroge, chaque fois que vous conversez avec lui, saisissez l’occasion pour faire avancer ses connaissances sur n’importe quel sujet. Si vous êtes à la cuisine, occupée à préparer le repas, et s’il vous demande pourquoi vous coupez les cheveux des carottes, expliquez-lui que toutes les plantes ont des racines, grosses ou petites, qui leur permettent de se nourrir et de pousser. Lorsque vous serez ensemble au jardin, vous pourrez arracher une touffe d’herbe, lui montrer les racines et, si vous êtes perfectionniste, vous irez même jusqu’à déposer un haricot sec sur un morceau de coton humide, dans un bocal à confitures, pour constater avec lui que la racine pointe quelques jours plus tard. Dans la rue parlez-lui de ce que vous voyez: les feux qui passent du rouge au vert, les voitures qui s’arrêtent devant les passages pour piétons, les camions de livraisons, etc.

Vers trois ans, un enfant commence à s’intéresser aux sentiments des autres. Leur sensibilité s’éveille. Si, un jour, vous paraissez triste, s’il vient vous prodiguer des marques d’affection pour vous consoler ne laissez pas passer l’occasion de lui dire que c’est gentil de penser aux autres et que c’est bien d’être attentionné, serviable et poli. Présentez-lui le facteur, le livreur de la blanchisserie, le laitier et tous ceux à qui vous pouvez avoir affaire. Parlez-lui de leur travail, des fatigues qu’il occasionne et suggérez-lui de leur rendre des petits services, d’épargner quelques pas au facteur, par exemple, en allant chercher le courrier à la porte du jardin.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Comment aider votre enfant à se développer | Guide de Nourrison