Comment développer le gout de l’aventure

chaises-jardin-contemporaines-enfants-50444-5108195

Il serait utile que votre enfant découvre de bonne heure les exercices physiques et apprenne à les aimer. Rien n’est plus naturel, pour un enfant, d’être un peu secoué (n’est-il pas habitué au mouvement depuis sa conception ?). Votre enfant remuera, sera remué et utilisera ses ressources physiques si vous l’emmenez partout au cours de vos activités. Quand votre enfant commence à se déplacer sans aide, il vaut mieux favoriser chez lui le goût de l’aventure que le surprotéger. Il est préférable de soigner quelques plaies et bosses que d’avoir un enfant mou qui ignore la joie de se démener et manque de confiance en soi. Interdire les jeux animés à un enfant revient à lui rendre un bien mauvais service car, jusqu’à l’âge de sept ou huit ans, tous les amusements dérivent de l’activité physique. Si votre enfant ne peut se joindre aux autres à égalité de chances dans ce domaine, il se verra exclure impitoyablement du groupe. Pour moi, un parent abusif qui insiste pour tenir son enfant par la main lorsque celui-ci veut escalader un muret le décourage activement; par contre, un parent qui pose une planche entre deux piles de magazines pour que son « bébé » s’exerce à la poutre l’encourage activement.

Le meilleur moyen d’encourager un enfant à bouger, c’est de partager son entraînement physique. Comme vous êtes son camarade de jeux préféré, faites-lui connaître de nouveaux tours et corrigez une attitude empruntée. Donnez-lui toutes les occasions possibles de perfectionner la coordination de ses mouvements et de progresser rapidement dans cette acquisition. En cherchant à vous imiter, il se découvrira de nouvelles aptitudes physiques sans même que vous vous en rendiez compte.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Comment développer le gout de l’aventure | Guide de Nourrison