Comment vous installer

6a00e54eee744d883301676440cdc7970b

Vous pouvez choisir n’importe quelle position pour allaiter votre bébé, pourvu qu’il puisse bien saisir le sein et que vous soyez à l’aise et détendue. Les illustrations montrent les postures les plus communément adoptées. Essayez-les toutes pour trouver celles qui vous conviennent le mieux. Dans la journée, vous pouvez en changer: de la sorte, votre bébé n’appuiera pas toujours de la même façon sur l’aréole, ce qui réduira le risque de blocage d’un canal.

Si vous vous asseyez pour allaiter, installez-vous confortablement, un coussin ou un oreiller derrière le dos et sous les bras si cela vous paraît utile.

La position couchée est particulièrement agréable, surtout au cours des premières semaines et la nuit. Il n’y a aucune contre-indication particulière. Étendez-vous sur le côté, soutenue par des oreillers si votre confort s’en trouve accru, et allongez le bébé contre vous en lui soutenant la tête. Si le nouveau-né est très menu, déposez-le sur un coussin pour qu’il soit à la hauteur désirée ; un grand bébé peut aisément reposer sur le lit, près de vous.

Détendez bien les muscles du bras, sinon vous ralentirez l’écoulement du lait. Vous pouvez apporter une variante en posant le bébé sur un oreiller, tête-bêche par rapport à vous. Vous passerez un bras par-dessus son corps et, d’une main, vous soutiendrez sa tête.

La recherche de la position idéale sera évidemment influencée par le genre d’accouchement que vous aurez eu. Si, par exemple, on vous a fait une épisiotomie, la position assise vous sera pénible et il vaudra mieux vous étendre sur le côté. Si vous avez accouché par césarienne, il sera nécessaire, pour protéger votre abdomen encore fragile, que vous allaitiez allongée avec le bébé à votre côté (dans le même sens ou tête-bêche par rapport à vous).

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Comment vous installer | Guide de Nourrison