Conseils superflus

grossesse-travail

«Maintenant que ma grossesse est visible, tout le monde — de ma belle-mère aux inconnues croisées dans la rue — a un bon conseil à me donner. Ça me rend folle.»

À part se réfugier dans une île déserte, il n’y a aucun moyen pour une femme enceinte d’échapper à ces conseils superflus. La seule vue d’un ventre arrondi provoque des réflexions étonnantes. Faites votre jogging dans un parc et il est certain que quelqu’un vous réprimandera : « Vous ne devriez pas courir dans votre état ! » Rentrez chez vous chargées de deux sacs de courses et vous vous exposez à entendre: « Pensez-vous qu’il est raisonnable de porter des paquets aussi lourds ? »

Que peut faire la future maman face à une telle avalanche de conseils gratuits et d’inévitables pronostics sur le sexe du bébé ? Premièrement, sachez que ce que vous entendez la plupart du temps est parfaitement idiot. Les « histoires de bonnes femmes » qui avaient un fondement ont été médicalement prouvées et sont devenues des pratiques médicales. Et celles qui étaient injustifiées, même si elles sont toujours solidement ancrées dans les esprits, peuvent être immédiatement balayées. Ces assertions qui vous laissent indécise (« Et s’ils avaient raison ? ») doivent être vérifiées auprès de votre médecin ou de tout autre personne compétente.

Qu’ils soient plausibles ou absolument ridicules, ne laissez pas ces conseils superflus vous mettre en colère, ce n’est bon ni pour vous ni pour votre bébé. Gardez votre sens de l’humour ou souriez poliment et passez votre chemin sans vous arrêter à ces commentaires.

Quelle que soit votre réaction, prenez-en votre parti car ce n’est qu’un échantillon des conseils éclairés qu’une foule «d’experts» vous prodiguera quand vous serez accompagnée de votre nouveau-né…

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Conseils superflus | Guide de Nourrison