Contre-indications

steriliser-ou-pas-biberon

La possibilité d’allaiter ne s’offre pas à toutes les nouvelles mamans. Il existe certaines contre-indications. Certaines, physiques ou affectives, dépendent de la santé de la mère, à court ou à long terme.

– Maladie débilitante grave (comme des problèmes cardiaques ou rénaux ou une anémie grave) ou maigreur extrême.

– Infection grave, comme la tuberculose.

– État qui nécessite un traitement qui passe dans le lait maternel et qui pourrait être dangereux pour le bébé. Si vous prenez quelque médicament que ce soit, vérifiez auprès de votre médecin qu’il est compatible avec l’allaitement.

– Sida, qui se transmet par certaines sécrétions du corps, dont le lait maternel.

– Toxicomanie, comprenant l’usage de tranquillisants, d’héroïne, de méthadone, de marijuana, et la consommation abusive d’alcool.

– Aversion aiguë à l’allaitement.

Les conditions physiques du nouveau-né qui empêchent l’allaitement sont:

– Des troubles comme l’intolérance au lactose ou phénylcétonurie (PKU), qui provoque une indigestion du lait maternel ou du lait de vache.

– Bec-de-lièvre, fente palatine ou toute autre malformation du palais qui rend la succion du sein difficile.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Contre-indications | Guide de Nourrison