Douleurs au périnée

severe-vomitting-cause-preterm-labor

«Je n’ai eu ni épisiotomie ni déchirure. Pourquoi ai-je aussi mal ?»

Vous ne pouvez pas espérer qu’un bébé de 3 ou 4 kilos traverse le périnée sans laisser de trace. Même si le périnée est demeuré intact à l’arrivée du bébé, il a quand même été étiré, meurtri et en général traumatisé; et il en résulte généralement des malaises plus ou moins douloureux.

«La région de mon épisiotomie est terriblement douloureuse ! J’ai peur que mes points de suture ne soient infectés. Comment le savoir ?»

Les douleurs périnéales qui se produisent au cours de tous les accouchements vaginaux sont souvent accentuées si le périnée a été déchiré ou incisé de façon chirurgicale. Comme pour toute cicatrisation de plaie, il faudra du temps — habituellement 5 à 8 jours — pour que la région de l’épisiotomie ou de la déchirure guérisse. Une simple douleur pendant cette période, à moins qu’elle ne soit très forte, n’indique pas nécessairement la présence d’une infection.

Une infection peut parfois se produire, mais très rarement quand on a pris soin de la région périnéale. Pendant votre séjour à la maternité, une infirmière a vérifié le périnée au moins une fois par jour pour s’assurer qu’il n’y avait pas d’inflammation ou tout autre signe d’infection. Elle vous a aussi enseigné l’hygiène périnéale postnatale, qui est importante afin de prévenir l’infection non seulement de la région réparée mais aussi des voies génitales (fièvre puerpérale). Cette hygiène s’applique tout autant aux femmes qui n’ont pas subi de déchirure ou d’épisiotomie, en raison de la menace d’infection des voies génitales. Suivez le présent programme pendant dix jours pour les soins du périnée:

– Changez de serviette sanitaire au moins toutes les 4 à 6 heures. Installez-la bien serrée pour qu’elle ne glisse pas, avec un slip à usage unique.

– Enlevez la serviette en la glissant de l’avant vers l’arrière pour éviter de transporter les germes du rectum dans le vagin.

– Après être allée aux toilettes, nettoyez la région périnéale à l’eau tiède (ou avec une solution antiseptique si votre médecin vous en a prescrit une). Séchez en épongeant avec une compresse ou avec les papiers-éponges qui sont fournis avec les serviettes sanitaires, toujours de l’avant vers l’arrière.

– Ne touchez pas à la plaie avec vos mains jusqu’à ce qu’elle soit complètement guérie.

– Comme les malaises seront sans doute plus prononcés si vous avez eu des points de suture (à cause de la démangeaison et de l’éventuelle douleur autour de la plaie), vous apprécierez en général le soulagement apporté par les suggestions suivantes:

– Appliquez sur la région irritée des compresses chaudes ou légèrement alcoolisées et séchez le périnée avec un sèche-cheveux.

– On peut utiliser des anesthésiques locaux en vaporisateur ou en gel; votre médecin peut vous prescrire un analgésique léger.

– Étendez-vous sur le côté; évitez les longues périodes debout ou assise, afin de diminuer la pression sur la plaie. Asseyez-vous surtout sur un oreiller ou un coussin gonflable en forme de bouée; serrez les fesses avant de vous asseoir.

– Faites les exercices aussi souvent que possible après l’accouchement et pendant toute la période postnatale, pour stimuler la circulation sanguine dans cette région, hâtant ainsi la guérison et améliorant votre tonus musculaire (ne vous inquiétez pas si vous ne sentez rien en les faisant: la région périnéale restera engourdie pendant un certain temps après l’accouchement et la sensation reviendra graduellement au cours des prochaines semaines).

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Douleurs au périnée | Guide de Nourrison