Droitier ou gaucher ?

shutterstock_22945423_0

Si le père et la mère sont gauchers, un de leurs enfants sur trois le sera. Un enfant gaucher sur dix est issu de parents droitiers. Rien, dans la nature, n’établit la prééminence d’une main sur l’autre, aussi ne devez-vous pas vous inquiéter si vous avez un enfant gaucher. Ce n’est pas lui qui décide: c’est le cerveau, en se développant, qui accorde un caractère dominant à l’une des deux mains. Représentez-vous le cerveau sous la forme de deux hémisphères reliés entre eux. Chacun préside à des activités différentes. L’un de ces hémisphères devient dominant quand le cerveau se développe. Si c’est l’hémisphère droit, l’enfant est gaucher. Si c’est l’hémisphère gauche, l’enfant est droitier.

Dans ses premiers mois, votre enfant peut ne pas montrer sa préférence mais on constate que les nouveau-nés, pour la plupart, tournent plus la tête vers la droite que vers la gauche. Lorsque votre bébé coordonnera mieux ses mouvements et acquerra de l’habileté, vous le verrez peut-être se servir plus d’une main que de l’autre, mais s’il n’en fait rien, n’en soyez pas ennuyée. Il se développera à son rythme. Ne le dissuadez jamais d’employer la main gauche. Vous croiriez l’aider en l’« encourageant » à se servir plutôt de la droite afin qu’il ne connaisse pas les ennuis qu’occasionnent aux gauchers les instruments fabriqués par les droitiers (ciseaux et autres). Eh bien, vous seriez dans l’erreur. Pis encore, contrarier l’activité naturelle de son cerveau pourrait entraîner des effets connexes tels que le bégaiement ou de sérieuses difficultés dans l’apprentissage de la lecture ou de l’écriture.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Droitier ou gaucher ? | Guide de Nourrison