Échardes

sfeer_ecoMulch

Il est inutile de soigner les échardes, sauf si elles sont grosses, enfoncées profondément et causent une douleur à l’enfant. S’il n’éprouve aucune gêne, n’intervenez pas : une écharde s’expulse d’elle-même quand la peau commence à pousser autour.

Que faire ?

Si la blessure provoquée par une écharde s’infecte, introduisez une fine aiguille stérilisée dans la petite élevure au-dessus de l’écharde. Le pus, en s’évacuant, l’entraînera. Lorsque vous tenterez d’extraire une écharde ou d’ouvrir une pustule, procédez ainsi : dites à l’enfant que vous allez lui faire mal pendant quelques secondes. Lui affirmer que l’opération est totalement indolore serait mentir et il ne vous croirait plus par la suite. Stérilisez l’aiguille en la faisant bouillir dans de l’eau pendant cinq minutes ou, mieux encore, en passant la pointe à la flamme à cinq ou six reprises. Assurez-vous le concours d’un adulte qui maintiendra immobile la partie du corps où se trouve l’écharde, en dépit des protestations de l’enfant. Avec la pointe de l’aiguille refroidie, percez la surface de l’élevure puis extrayez l’écharde avec une pince à épiler. Ensuite, baignez la petite blessure dans de l’eau salée (une cuillerée à café de sel pour un verre d’eau). Enfin, posez une mince couche de crème antiseptique.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Échardes | Guide de Nourrison