echographie_6

L’échographie a fait de l’obstétrique une science beaucoup plus précise et, pour bien des parents, de la grossesse, une période beaucoup plus rassurante. Par le biais des ultrasons, qui se réfléchissent sur les structures internes, l’échographie permet de visualiser le bébé sans les risques de la radiographie. L’appareil utilisé disposant d’un écran semblable à celui d’un téléviseur, elle fournit aux futurs parents l’occasion unique de « voir » leur bébé — et d’en obtenir une photographie qu’ils peuvent montrer aux parents et amis — même s’il faut parfois l’aide d’un spécialiste pour reconnaître la tête et les fesses dans cette image confuse. On recommande particulièrement l’échographie vers la 20e semaine et aux alentours de la 32e semaine. Le consensus médical a fixé à deux le nombre habituel d’échographies pratiquées au cours d’une grossesse. Mais il arrive, pour diverses raisons, que ce nombre soit dépassé.

Ces examens ne sont pas obligatoires, mais ils sont fortement recommandés.

L’échographie sert aussi à :

  • Infirmer un diagnostic de grossesse à la 7e semaine d’aménorrhée.
  • Déterminer les causes de saignement ou de taches sanguinolentes en début de grossesse, comme dans le cas de grossesse extra-utérine ou d’une grossesse arrêtée (un embryon qui a cessé de se développer et qui n’est plus viable).
  • Localiser un dispositif intra-utérin (stérilet) en place au moment de la conception.
  • Confirmer la date d’accouchement prévue en regardant si elle correspond à la longueur de l’embryon (entre la 8e et la 12e semaine).
  • Localiser le fœtus pendant l’amniocentèse et la biopsie du trophoblaste.
  • Connaître l’état de santé du bébé quand on n’a pas détecté de battements de cœur fœtal aux ultrasons à la 14e semaine, ou que l’on n’a pas la notion de mouvement fœtal à la 22e semaine.
  • Déterminer s’il y a grossesse multiple ou non, surtout quand la mère a suivi un traitement pour favoriser la fertilité ou que l’utérus paraît plus gros que la normale.
  • Savoir si une croissance rapide de l’utérus relève d’un excès de liquide amniotique.
  • Connaître l’état du placenta : sa localisation, son aspect, son décollement éventuel.
  • Déterminer si le saignement qui se produit tard dans la grossesse est causé par un placenta prævia (le placenta s’interpose entre la tête du bébé et le col de l’utérus à des degrés divers).
  • Évaluer la taille du fœtus dans le cas où un accouchement prématuré est envisagé, par voies naturelles ou par césarienne, ou déterminer l’état du fœtus lorsque la date prévue de l’accouchement a été dépassée ; l’échographie est donc souvent complétée par l’étude de la vélocité sanguine au niveau des artères ombilicales par effet Doppler, dont l’indication essentielle est le retard de croissance intra-utérin du bébé.
  • Avant l’accouchement, s’assurer si l’on a affaire à une présentation par le siège ou à toute autre position anormale.
  • Quand procède-t-on ? Selon le cas, on pratique l’échographie à tout moment dès la 5e semaine d’aménorrhée jusqu’à l’accouchement.
  • Comment procède-t-on ? En elle-même, l’intervention est indolore (si l’on oublie l’inconfort occasionné par la vessie pleine) et dure peu de temps (entre 5 et 20 minutes).

Au cours de l’examen, la future maman repose sur le dos, tandis que son abdomen est enduit d’une couche d’huile ou de gel conducteur de son. On déplace lentement un transducteur sur l’abdomen, pour enregistrer l’écho à mesure que les ondes sonores se réfléchissent sur le corps du bébé. Avec l’aide du médecin et selon la position du fœtus, il peut être possible de voir le battement du cœur, la courbe de la colonne vertébrale, la tête, les bras et les jambes. Très souvent, il est possible de déterminer le sexe du bébé.

Si vous ne souhaitez pas connaître le sexe de votre enfant avant sa naissance, prévenez le médecin.

  • Est-ce dangereux ? En 25 ans d’études et d’utilisation clinique, on n’a encore découvert aucun risque ; d’innombrables avantages ont par contre été associés à l’utilisation de l’échographie.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Échographie | Guide de Nourrison