Entorses

88047203_o

Les enfants sont si remuants qu’ils sont sujets aux entorses de la cheville ou du poignet, surtout quand les mouvements ne sont pas encore bien coordonnés : il arrive souvent qu’un ligament se rompe, d’où enflure. L’enfant ne veut pas qu’on le touche et souffre quand il fait bouger l’articulation.

Que faire ?

Tout effort portant sur l’articulation endommagée doit être évité. Vous soulagerez la douleur en appliquant une compresse humide. Procédez ainsi : dans un verre d’eau, faites dissoudre du sulfate de magnésium ou du bicarbonate de soude, ou même du sel, jusqu’à ce qu’il reste de la poudre dans le fond du verre (vous avez une solution sursaturée). Plongez une compresse dedans, essorez-la, posez-la sur la partie enflée que vous immobiliserez à l’aide d’une bande de crêpe assez serrée. Vous pourrez renouveler la compresse toutes les heures ou toutes les deux heures.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Entorses | Guide de Nourrison