52bdb06a54_femme-enceinte_Patrick_Oualid-fotopedia-cc-by-nc-30_01

«J’ai parfois du mal à respirer. Est-ce dû au fait que j’attends un enfant?»

Probablement. De nombreuses futures mamans souffrent d’un léger essoufflement au 2e trimestre. Une fois de plus, ce sont les hormones de grossesse qui en sont responsables. Les hormones gonflent les capillaires de l’appareil respiratoire (tout comme l’ensemble des capillaires du corps) et relâchent les muscles des poumons et des bronches (comme tous les autres muscles). À mesure que la grossesse avance, un autre facteur entre enjeu : il devient plus difficile de respirer profondément parce que l’utérus qui grossit repousse le diaphragme, exerçant ainsi une pression sur les poumons. Aussi l’essoufflement est-il un malaise courant. Néanmoins, de grandes difficultés respiratoires, tout particulièrement si elles s’accompagnent d’un souffle court, d’un bleuissement des lèvres et du bout des doigts, d’une douleur de la cage thoracique et d’un pouls rapide, commandent que vous appeliez immédiatement votre médecin ou que vous vous rendiez au service des urgences le plus proche.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Essoufflement | Guide de Nourrison