État de choc

saignement bras

Souvent, après une blessure traumatisante accompagnée d’une hémorragie, de graves brûlures, de vomissements répétés, de diarrhée sévère, ou après une douleur ou une peur intenses, l’enfant tombe en état de choc. Les symptômes en sont une peau pâle, froide et moite, une respiration rapide et saccadée avec des bâillements et des soupirs, des vomissements et, même, une perte de conscience. Si vous craignez que votre enfant ne soit en état de choc, il faut agir immédiatement. Occupez-vous de lui après avoir appelé du secours.

1. Étendez-le de préférence sur une couverture, et maintenez sa tête basse et tournée de côté pour que la bouche puisse se vider. Soulevez les jambes, sauf si vous craignez une fracture, afin d’entretenir la circulation au centre du corps.

2. Desserrez les vêtements et, s’il fait froid, couvrez l’enfant d’une couverture. N’utilisez ni bouillote ni couverture chauffante.

3. Si la respiration ou les battements du cœur s’interrompent, pratiquez le bouche-à-bouche et le massage cardiaque. Ne donnez rien à boire ni à manger à l’enfant. S’il a soif, humectez simplement ses lèvres.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • État de choc | Guide de Nourrison