Maternité Louis Mourier

«L’idée d’être attachée à des étriers me déplaît. Est-ce vraiment nécessaire ?»

La perspective d’avoir les pieds liés sur une table d’accouchement est très désagréable, en particulier pour les femmes qui souhaitent participer pleinement à leur accouchement. Jadis courante, cette pratique tend à disparaître. La plupart des accoucheurs demandent simplement de garder les mains sur le ventre, en dehors du champ stérile ; en cas d’oubli au milieu d’une contraction particulièrement difficile, votre mari ou la sage-femme sont là pour vous le rappeler.

La politique de la maternité, les préférences du médecin et quelquefois les désirs de la patiente détermineront si celle-ci doit avoir ou non les pieds dans les étriers pendant l’accouchement (ce n’est pas nécessaire pendant le travail) et s’ils doivent y être attachés.

L’utilisation des étriers pendant l’accouchement a évolué pour différentes raisons. Premièrement, les étriers maintenaient les jambes de la mère surélevées et hors du champ stérile pour laisser au médecin suffisamment d’espace pour travailler. Deuxièmement, ils l’empêchaient de donner des coups de pied involontaires lors d’une contraction douloureuse. Si ce sujet vous tourmente, abordez-le avec votre médecin.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Être attachée | Guide de Nourrison