Fibrome-uterin-1-femme-sur-10-en-souffre

«Il y a plusieurs années, on m’a enlevé des fibromes. J’ai aussi subi quelques curetages. Quel effet ces interventions peuvent-elles avoir sur ma grossesse ? »

Pour votre médecin, votre dossier gynécologique est important, parce qu’il lui fournit des indications précieuses sur les causes des problèmes qui pourraient surgir. Exceptionnellement de gros fibromes qui n’ont pas été enlevés empêchent une femme de concevoir ou provoquent soit une fausse couche soit un travail prématuré, et des cicatrices laissées par le curetage entravent l’implantation voire le maintien de la grossesse. Dans la plupart des cas cependant, la chirurgie subie pour ôter des polypes et les curetages, à la suite d’avortements spontanés ou autres, n’agissent pas sur la grossesse.

Une opération importante pour enlever de gros fibromes affaiblit parfois l’utérus au point qu’il ne peut pas supporter le travail. Si, en examinant votre dossier, votre médecin détermine que tel est votre cas, il prévoira une césarienne. Il est possible également que les curetages répétés affaiblissent le col (l’ouverture) de l’utérus, ce qui pourrait mener à une fausse couche de deuxième trimestre ou à un travail prématuré.

Si votre médecin craint que votre col ne soit pas suffisamment résistant ou s’il constate qu’il a commencé à s’ouvrir prématurément, il procédera peut-être à un cerclage du col pour le garder fermé jusqu’à ce que le foetus ait atteint la maturité (moment où il pourra enlever en toute sécurité le fil posé sur le col).

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Fibromes | Guide de Nourrison