Herbes médicinales

heilpflanzen

«Il ne me viendrait pas à l’idée de prendre des médicaments pendant ma grossesse. Mais peut-être pourrais-je les remplacer par des herbes médicinales ou des produits phytothérapiques ?»

Les herbes médicinales aussi sont des médicaments, souvent très puissants. Quelques-unes sont si efficaces qu’on les utilise dans l’industrie pharmaceutique pour en extraire les principes actifs qui entrent dans la composition des médicaments. Il existe des civilisations qui utilisent des herbes pour provoquer des avortements. On accuse parfois certaines plantes d’être responsables de fausses couches. Même dans une tasse de thé apparemment sans danger, certaines variétés peuvent provoquer l’apparition de troubles comme la diarrhée, les vomissements et les palpitations cardiaques. En outre, l’utilisation d’herbes médicinales peut s’avérer plus dangereuse que les médicaments vendus en pharmacie: rien n’en garantit la qualité: elles peuvent donc être assez fortes pour comporter des risques ou, simplement, s’avérer tout à fait inefficaces. Elles peuvent aussi contenir des contaminants nocifs, incluant des allergènes comme des particules d’insectes, du pollen et des moisissures, et même des agents toxiques comme du plomb et de l’arsenic.

Aussi considérez les herbes médicinales comme n’importe quel autre médicament pendant votre grossesse: évitez-les, à moins que votre médecin ne vous les conseille. Si vous ressentez des symptômes qui nécessitent des soins, faites appel à votre médecin au lieu d’essayer de vous soigner vous-même.

Si, depuis le début de votre grossesse, il vous est arrivé de consommer des infusions, ne vous inquiétez pas. De toute évidence, elles ne vous ont pas causé de problèmes et ne vous ont pas rendue malade. Mais désormais, évitez-les à moins que votre médecin ne vous en recommande l’usage. Si le goût de votre infusion préférée vous manque, concoctez-vous une boisson de votre cru en ajoutant un des produits suivants à de l’eau bouillante ou à du thé léger: jus d’orange, de pomme, d’ananas ou de tout autre fruit; marmelade, gelée ou confiture, tranches de citron, d’orange, de pomme, de poire ou d’autres fruits feuilles de menthe, cannelle, muscade, clous de girofle ou autres épices. Ne vous préparez jamais d’infusion à partir d’une plante qui pousserait dans votre jardin, à moins que vous ne soyez absolument certaine que c’est inoffensif pendant la grossesse.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Herbes médicinales | Guide de Nourrison