La coordination des mouvements de 0 à 1 an

bebe-nageur2

Pendant les six premières semaines de sa vie, un bébé garde les poings fermés, mais il se peut qu’il les ouvre et les serre quand il crie; vers huit semaines, il les ouvre de plus en plus souvent, et le réflexe de préhension est remplacé par un mouvement volontaire. A ce moment, certains parents s’inquiètent, à tort, de ce que leur bébé ne paraît plus serrer aussi fort qu’auparavant: il est tout simplement en train de mettre au point une nouveauté qu’il maîtrisera parfaitement dans les deux mois.
Il n’a pas encore essayé de coordonner les mouvements des doigts et ceux de la main mais il passe beaucoup de temps à regarder et à agiter ses menottes. Il les ouvre, remue les doigts et observe. C’est comme s’il évaluait ses capacités avant de commencer à les utiliser.

Entre quatre et cinq mois, il tend les bras vers un objet et le saisit à deux mains: c’est un mouvement dicté par la volonté.

Vers six mois, il cherche à tenir un objet, soit à deux mains, soit dans une seule, et il le serre très fortement entre la paume et les doigts. Le contrôle de la main n’est pas encore affiné, cependant, il fait la différence entre un gros objet et un petit: il ouvre plus ou moins la main pour le prendre. Il aime toucher. Donnez-lui des objets de textures diverses. Variez également les formes. Quand il est couché, il tend volontiers le bras vers son pied, l’attire vers sa bouche. Il ne sait encore que faire des objets : si vous lui présentez un cube alors qu’il en a déjà un, il lâche celui qu’il tenait. C’est à ce moment aussi qu’il cherche comment il pourrait se servir de ses mains pour se nourrir. L’œil et la main sont suffisamment coordonnés pour lui permettre de s’emparer d’aliments qui se mangent avec les doigts sans que les mouvements pour les porter à la bouche soient encore très précis.

Vers huit mois, votre enfant vous tend un objet mais ne sait pas le lâcher pour le donner. Il n’atteint ce stade que vers un an, et là, il fait tomber délibérément des jouets de sa chaise ou de sa poussette, ce qui l’amuse énormément.

Son aptitude à saisir les objets s’affine de plus en plus. A neuf mois, il ne serre plus les choses contre la paume mais les prend entre le pouce et l’index. Vers un an, il pointe l’index vers de très petits objets qu’il est capable de ramasser entre ses doigts. Il fait passer ce qu’il tient d’une main à l’autre et peut aussi tenir en même temps un objet dans chaque main.

Entre huit et dix mois, il expérimente réellement la manipulation de la matière: il l’écrase, la frappe, la fait glisser, la frotte, la gratte, la cogne et y enfonce les doigts. Il se sert de ses mains pour faire connaissance avec ce qui est nouveau, y compris la nourriture, qu’il triture et répand si elle est fluide. Il porte aussi tout à sa bouche: ses pieds, ses doigts et ses jouets. Il délaisse ces excentricités à mesure qu’il gagne en adresse. Il commence à jouer et à faire preuve d’urbanité: il sait agiter la main en signe d’adieu.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • La coordination des mouvements de 0 à 1 an | Guide de Nourrison