La peinture

DSC_0242

Tous les enfants aiment peindre et dessiner, mais, entre un et deux ans, vous aurez du mal à définir ce que l’enfant a voulu représenter. Si son art paraît abstrait, les salissures dont il s’accompagne sont, elles, bien concrètes. En conséquence, parez à toute éventualité en recouvrant table et sol de nappes de plastique et en revêtant « l’artiste » d’une blouse.

Faites-lui faire de la peinture au tampon. Préparez ledit tampon de la façon suivante : placez plusieurs épaisseurs de papier buvard humide dans une assiette plate, saupoudrez de deux cuillerées à soupe de couleur en poudre (garantie non toxique), faites pénétrer le pigment dans le buvard avec le dos d’une cuiller. Quant au timbre que l’enfant « encre » sur le tampon pour en reporter l’empreinte sur du papier, ce peut être un bouchon, une petite éponge, un cube facile à tenir. Il peut aussi projeter de la couleur sur une feuille de papier épais que l’on plie en deux pour reproduire la tache par symétrie. S’il sait souffler dans une paille, il a la possibilité de donner des formes à la tache avant le pliage de la feuille de papier. Choisissez ensemble les dessins valant la peine d’être conservés. Exposez-les : faites-les tenir sur une surface métallique à l’aide d’un plot aimanté ou suspendez-les aux endroits où l’enfant laisse souvent des marques de doigts (ils protégeront vos murs !). Les images créées par votre enfant pourront servir de cartes de correspondance familiale. Vous les utiliserez également pour faire des calendriers.

VARIATIONS SUR LES TACHES
1. Protégez la table avec des journaux. Donnez à l’enfant une petite éponge à tremper dans les godets de peinture.
2. L’enfant applique l’éponge sur le papier, fait des pâtés ou barbouille sa feuille.
3. Quand il se lasse d’employer le même procédé, donnez-lui un objet faisant office de timbre, et d’autres couleurs.

REPRODUCTION SYMÉTRIQUE
1. Préparez le plan de travail. Faites une gouache que l’enfant étalera à la spatule.
2. S’il sait souffler dans une paille, il pourra répartir la peinture plus finement sur la feuille.
3. Pliez vous-même la feuille, mais laissez l’enfant la déplier et découvrir l’image produite.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • La peinture | Guide de Nourrison