La peur d’être abandonné

o-CONFIANCE-AUX-ENFANTS-facebook

Beaucoup d’enfants ayant même dépassé l’âge de trois ans n’aiment pas que leurs parents s’absentent, ne serait-ce que pour une soirée. Jusqu’à cinq ou six ans, ils ont les larmes aux yeux tant qu’on ne leur donne pas quelques détails rassurants. Dites-leur à quelle heure vous partez, où vous vous rendez, en compagnie de qui, ce que vous ferez et à quelle heure vous rentrerez. Si c’est possible, explicitez ces détails à l’aide de références: vous allez chez votre cousine — ce n’est guère plus loin de chez vous que l’école maternelle où il se rend chaque jour —, vous y dînerez, vous bavarderez un peu et vous serez de retour avec papa pour 23 heures.

A cet âge, Tune des séparations les plus difficiles survient quand la mère se rend à l’hôpital pour donner naissance à un nouveau bébé. Outre sa jalousie – fréquente à cet âge -, l’enfant doit faire face au bouleversement de la séparation avec la mère. C’est pourquoi il est important de le préparer à l’avance en lui parlant du nouveau bébé, de votre séjour à l’hôpital et, surtout, des personnes qui s’occuperont de lui pendant votre absence.

L’idéal est naturellement de le confier à une personne familière qui connait bien ses habitudes et les respectera en votre absence. Essayez de faire venir votre enfant à l’hôpital le plus souvent possible durant votre séjour.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • La peur d’être abandonné | Guide de Nourrison