La peur du shampooing

3X_70340_0008_2

Même un enfant qui adore les bains peut détester qu’on lui lave les cheveux et, vers l’âge de huit ou neuf mois, il vous fera comprendre qu’il a cette opération en horreur. Vous aurez beau alors vous entourer de précautions pour qu’il ne s’affole pas, le mal sera fait et son aversion risquera fort de ne céder que vers la sixième année. Il vaut donc mieux appliquer la bonne technique dès le début.
Les jeunes enfants n’aiment pas que de l’eau coule dans leurs yeux, à plus forte raison si elle est savonneuse. Faites votre possible pour maintenir le visage de votre enfant au sec pendant tout le shampooing.

Ne lui versez jamais de force de l’eau sur la tête pour lui prouver que cela ne lui fera pas mal. Peu d’enfants au-dessous de six ans le supportent. Ne poursuivez pas le shampooing si l’enfant hurle ou se débat et ne l’immobilisez pas autoritairement pour atteindre votre but. Vous courez le risque de faire pénétrer du savon dans ses yeux et de provoquer un mini-drame. En outre, cet incident aurait peut-être des conséquences durables: vouer à l’échec toute nouvelle tentative et faire de ces soins élémentaires d’hygiène des moments très désagréables à vivre pour lui et pour vous.

Si votre enfant s’oppose vigoureusement au shampooing, renoncez-y, et cela pour une durée de trois ou quatre semaines. Si, par ailleurs, il aime le bain, dissociez-en le shampooing. Si, après le repas, vous découvrez qu’une miette adhère à la chevelure, enlevez-la d’un petit coup d’éponge ou, si elle est desséchée, à l’aide d’un coup de brosse humide. Peu importe que les cheveux de votre petit ne présentent pas un beau flou soyeux : cela n’aura aucune répercussion sur sa santé.

Il existe un moyen d’empêcher l’eau de se répandre sur le visage de l’enfant: c’est de lui faire porter un chapeau-shampooing, à bord rigide, qui permettra de rincer les cheveux.

Il est possible que votre enfant se prête facilement au shampooing si vous l’asseyez sur vos genoux. Dans ce cas, installez-vous près d’une cuvette d’eau tiède, humidifiez les cheveux avec un gant de toilette avant emploi d’un shampooing non irritant. Afin de ne pas infliger une douche désagréable au visage du tout-petit, rincez-lui la tête à l’aide du gant de toilette essoré et ne lui versez pas une goutte d’eau sur le crâne. Comme il ne sentira aucun liquide ruisseler sur lui, il sera pleinement rassuré.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • La peur du shampooing | Guide de Nourrison