La sous-alimentation

allatement_iStock

Bien que ce soit hautement improbable, un bébé nourri au sein peut être sous-alimenté. Le signe révélateur sera le suivant : le bébé voudra continuer la tétée bien qu’il ait bu aux deux seins. Mais on peut toujours se demander si c’est une question de faim. Le bébé a peut-être soif ou bien il aime téter. Essayez de lui donner environ 30 grammes d’eau bouillie en vous servant d’une cuiller stérilisée. Mais s’il est agité et s’il pleure beaucoup, pesez-le (il est possible de louer des pèse-bébés) ou consultez votre sage-femme. S’il n’a pas pris de poids aussi rapidement qu’il aurait dû le faire, vous saurez que vous n’avez pas produit suffisamment de lait. Cela peut être dû à une reprise trop rapide de vos travaux, ce qui vous a fatiguée et affaiblie. Vous pourrez rétablir votre montée laiteuse mais comme il faudra quelques semaines pour parvenir à une production suffisante, vous aurez sans doute à donner un complément au biberon. Ne manquez jamais de demander un avis médical en cas d’ennui.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • La sous-alimentation | Guide de Nourrison