LA TÉLÉVISION

1087821_63154229

Certains bébés font connaissance avec la télévision alors qu’ils sont encore au berceau. Pour leurs parents, le petit écran est une sorte de baby-sitter à demeure qui divertit les enfants quand personne ne veut s’occuper d’eux. Beaucoup d’entre eux aiment mieux regarder la télévision que jouer et ils passent plus de temps devant elle qu’ils n’en passent, au total, à s’amuser par leurs propres moyens.

– C’est quand un enfant regarde la télévision seul qu’elle revêt le moins d’utilité ; même s’il suit un programme d’une grande valeur éducative, il n’en tire aucun profit s’il le regarde passivement. En revanche, s’il se trouve en compagnie d’autres enfants qui le commentent ou avec un adulte qui pose des questions et fait des remarques, le programme offre l’occasion d’échanger des idées, ouvre la voie à une discussion et, de ce fait, est bénéfique.

– Dans certains foyers, la télévision est présente à l’heure des repas et empiète sur le temps de repos. Il s’ensuit que les enfants digèrent mal et sont exténués.
Le temps passé devant la télévision est autant de temps perdu pour le jeu et pour les activités créatrices.

– Les connaissances humaines sont souvent présentées à la télévision de façon plus attrayante que par les professeurs et les manuels, de sorte que les enfants trouvent les livres et le travail scolaire ennuyeux.

– La télévision interdit les conversations et autres rapprochements entre les membres d’une même famille.

– La télévision présente souvent des personnages stéréotypés et l’enfant pense que les gens appartenant à un groupe donné ont les mêmes caractéristiques que ceux qu’il a vus au cours d’une retransmission, ce qui influe sur son attitude envers eux.

– Si un enfant voit trop d’émissions où abondent crimes, tortures et cruautés de toutes sortes, celles-ci émoussent sa sensibilité et il trouve normaux les actes de brutalité.

– Des études ont été menées sur l’impact des films de violence. Les enfants qui les regardent sont plus agressifs à l’encontre des autres et détruisent plus de jouets que ceux qui ne sont pas exposés à ces spectacles.

– Les enfants sont de grands imitateurs. Les bandits étant souvent séduisants, les enfants tendent à s’identifier à eux.

– Les « variétés » n’enseignent guère la grammaire et le beau langage. Elles constituent une source de relâchement.

– Il arrive que la télévision présente des réussites exceptionnelles d’hommes et de femmes (particulièrement doués) tant sur le plan humain que dans la vie en général ou dans la carrière qu’ils ont choisie. Cela, en retour, peut faire naître des ambitions utopiques chez l’enfant.

– La télévision peut cependant exercer une excellente influence : si un enfant a été passionné par une émission, il peut éprouver le désir de chercher à compléter les connaissances acquises à cette occasion par des recherches dans des encyclopédies ou par des conversations avec des adultes.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • LA TÉLÉVISION | Guide de Nourrison