La troisième étape: l’expulsion du placenta

Placenta_held

Le plus dur est passé et le meilleur est arrivé. Tout ce qui reste est en quelque sorte la conclusion. Pendant cette étape finale de l’accouchement (qui dure en général de cinq minutes à une demi-heure) le placenta, qui a été l’élément vital du bébé dans votre utérus, sera expulsé.

Vous continuerez à avoir de légères contractions d’une durée approximative d’une minute que vous ne sentirez peut-être pas. La pression qu’exercent ces contractions sépare le placenta de l’utérus et le font descendre dans la partie inférieure de l’utérus ou dans le vagin pour que vous puissiez le pousser. Une fois le placenta délivré, on pratiquera la suture de l’épisiotomie au besoin.

Ce que vous pouvez ressentir ou remarquer. Maintenant que votre travail s’achève, vous pouvez ressentir de la fatigue ou à l’inverse un surcroît d’énergie. Vous aurez sans doute très soif et faim, en particulier si le travail a été long.

Certaines femmes ont des frissons à ce moment; toutes les femmes auront des pertes vaginales sanguines (que l’on appelle lochies) et qui sont comparables à des menstruations abondantes.

Chez la plupart des femmes, la réaction émotionnelle immédiate se compare à un sentiment de soulagement. Elles peuvent aussi être volubiles et ressentir de l’allégresse; de l’exultation tempérée par un sens des responsabilités; de l’impatience à devoir pousser pour expulser le placenta ou à devoir se soumettre à la suture de l’épisiotomie, bien qu’il soit possible qu’elles n’y prêtent pas attention parce qu’elles sont trop fatiguées ou excitées.

Certaines femmes se sentent beaucoup plus proches de leur mari et créent des liens immédiats avec leur bébé; d’autres se sentent quelque peu détachées (« qui est cet étranger à mon sein ? »), même amères («comme il m’a fait souffrir»), surtout après un accouchement difficile.

Ce que vous pouvez faire.

– Aidez l’expulsion du placenta, en poussant quand on vous l’indique.

– Ne bougez pas et demeurez patiente pendant que l’on vous recoud l’incision de l’épisiotomie.

– Tenez le bébé dans vos bras, bien que votre mari puisse le faire pendant l’expulsion du placenta. Dans certaines maternités et dans certains cas, on peut garder le bébé dans une couveuse pendant un moment.

– Soyez fière de votre œuvre, détendez-vous et profitez-en!

Ce que peut faire votre mari.

– Félicitez votre femme, elle l’a bien mérité.

– Participez à la création des liens affectifs avec le nouveau bébé.

– N’oubliez pas de resserrer vos liens de couple.

– Au bout de 2 heures, demandez à l’infirmière d’apporter une boisson à votre femme; elle aura très soif. Après l’avoir réhydratée, et si vous en avez tous les deux envie, faites sauter le bouchon de ce Champagne que vous avez fait mettre au frais.

– Prenez des photos, si vous avez apporté votre appareil, ou filmez les premiers cris du bébé si vous avez une caméra ou un caméscope.

Ce que fera le personnel médical.

– Il délivrera le placenta. La procédure d’extraction variera selon le médecin et les circonstances. Certains médecins vous maintiendront sous perfusion d’ocytociques pour stimuler les contractions de l’utérus, accéléreront ainsi l’expulsion du placenta tout en diminuant les saignements.

– Il examinera le placenta pour vérifier qu’il est intact. S’il ne l’est pas, le médecin inspectera manuellement l’utérus pour s’assurer qu’il n’y reste pas de morceaux de placenta et, le cas échéant, il les enlèvera.

– Il recoudra l’épisiotomie. Il vous administrera un anesthésique local (si ce n’est déjà fait, ou s’il ne fait plus effet) pour engourdir la région, à défaut de péridurale.

– Il vérifiera vos saignements vaginaux.

– Il nettoiera la partie inférieure de votre corps avec un bain à l’éponge, il vous aidera à passer une chemise de nuit propre et à mettre une serviette hygiénique.

– Vous serez transférée plus tard en salle de réveil ou dans votre propre chambre.

– On conduira le bébé à la pouponnière où il recevra un bain et des soins supplémentaires.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • La troisième étape: l’expulsion du placenta | Guide de Nourrison