L’agressivité

29dpj_u101207152351

L’agression, selon la définition qui lui est ordinairement donnée, est un acte foncièrement hostile perpétré en l’absence de toute provocation. La plupart des enfants ont des pulsions agressives dont ils se libèrent par le moyen de menaces ou de brutalités dirigées contre un autre, plus faible qu’eux.
En fait, l’agressivité, la brutalité et le vandalisme ne sont que des appels au secours. Ils résultent de l’indifférence des parents, d’un certain abandon, d’une discipline trop rigoureuse, d’un manque de discipline, ou d’une avalanche de coups. Un enfant agressif n’est pas vraiment à blâmer, mais difficile à aider. En général, il est méchant envers les autres parce qu’on l’a été envers lui. Avant de le condamner, il faut plonger son regard dans son foyer et dans son environnement. Lui faire perdre ses habitudes et lui permettre de gagner l’estime des adultes demande une très longue patience car il faut lui faire assimiler les leçons qu’il aurait dû apprendre dès son plus jeune âge.

Si votre fils ou votre fille commence à donner des signes d’agressivité, entreprenez tout pour enrayer le mal à ses débuts. Ne punissez pas votre enfant, ne le frappez pas : vous ne feriez qu’aggraver ses tendances. Montrez-lui très fermement que vous n’êtes pas disposée à tolérer ses manières et qu’il ne s’attirera que de graves ennuis et votre désapprobation s’il persiste. Démontrez-lui que, s’il réussit à changer, il sera récompensé et complimenté pour ses efforts. S’il paraît profondément perturbé ou si vous êtes inquiète, consultez votre pédiatre.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • L’agressivité | Guide de Nourrison