L’allaitement

1370603288

Au début du siècle, presque tous les bébés étaient nourris au sein: il n’y avait pas d’autre choix. Mais au début des années 20, les femmes ont commencé à revendiquer des droits qu’elles n’avaient jamais eus: le droit de travailler, de voter, de fumer, de porter les cheveux courts ou déliés, de se débarrasser de leurs corsets et de s’occuper d’autre chose que de la cuisine et des enfants. L’allaitement était vieux jeu, il était réducteur et symbolisait tout ce dont les femmes voulaient se libérer. Une femme moderne nourrissait son bébé au biberon. Et dans les années 50, les rares femmes qui continuaient à allaiter étaient considérées comme non émancipées. Paradoxalement, ce fut le mouvement féministe renaissant des années 60 et 70 qui remit l’allaitement à la mode. Les femmes ne voulaient pas seulement la liberté mais le contrôle : le contrôle de leur vie, le contrôle de leur corps. Elles savaient que ce contrôle passait par la connaissance et le savoir leur dicta que l’allaitement maternel était ce qu’il y a de mieux, pour le bébé et en définitive pour elles-mêmes.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • L’allaitement | Guide de Nourrison