Le contrôle de la vessie

aider-bébé-a-devenir-propre

Ce processus s’accomplira par étapes. Il faut que la vessie de l’enfant puisse contenir une certaine quantité d’urine sans se vider spontanément.

Vous vous apercevrez de ce progrès lorsque la couche restera sèche pendant un temps assez long: la sieste de l’après-midi, par exemple. Si aucune « rechute » ne se produit, supprimez la couche pour la sieste et encouragez l’enfant à vider sa vessie avant d’aller se reposer. S’il le fait volontiers, félicitez-le; sinon, ne dramatisez pas les choses. Revenez à la charge le lendemain.

Quand l’enfant saura vous faire comprendre qu’il veut aller sur le pot, supprimez les couches dans la journée mais pas avant qu’il ne puisse contenir son besoin d’uriner, pendant que vous baissez la petite culotte.

Il y aura encore des « accidents ». Comme vous vous y attendez, vous les prendrez avec le sourire. Ne grondez jamais bébé, il n’est pas coupable. Il n’a vraisemblablement pas su vous prévenir et, à moins que vous n’ayez été sur le qui-vive, il aura fait pipi loin du pot. Épongez sans sourciller et changez-le.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Le contrôle de la vessie | Guide de Nourrison