Le développement de l’individualité de 1 à 2 ans

aider-son-enfant-a-batir-une-bonne-estime-de-soi

Tout au long de sa deuxième année, le comportement de votre bambin est axé sur le désir d’attirer votre attention à tout prix, pour y parvenir, il vous parle, il pousse des cris, il fait du bruit ou encore il se livre à des activités qu’il sait interdites.

A deux ans, les enfants font souvent de l’opposition et leur mot favori est « Non ! ». Ils sont en pleine transition entre la petite enfance et l’enfance. C’est alors que votre rejeton essaie d’affirmer son indépendance. Il veut tout faire, tout de suite, et vous aurez à adapter votre routine à ce nouvel état d’esprit. Le jeune enfant est versatile : il passe facilement des démonstrations de tendresse aux colères violentes. Accommodez-vous de ses sautes d’humeur pendant la traversée de cette période où il affermit son assurance par la contestation. SI on ne lui accorde pas une certaine indépendance à ce stade, cet esprit de résistance enfantine pourrait le conduire à adopter des attitudes très négatives.

Sur un plan plus constructif, les bambins de deux ans coopèrent davantage dans les jeux. Jouer avec un adulte, surtout si celui-ci a la patience de lui montrer comment on fait des échanges, enseigne au petit le principe de l’association. Votre enfant apprendra à partager, pour peu qu’on partage avec lui. Peu à peu, il se mettra à jouer avec d’autres enfants même si, au départ, ceux-ci se montrent un peu réticents à mettre les jouets en commun. Encouragez votre enfant à persévérer et ne manquez jamais de l’instruire par l’exemple que vous êtes en mesure de lui donner.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Le développement de l’individualité de 1 à 2 ans | Guide de Nourrison