Le stade génital infantile

aider-son-enfant-a-batir-une-bonne-estime-de-soi

Dès la fin de la première année, tous les bébés prennent conscience de l’existence de leurs organes génitaux et y portent les mains sans montrer de satisfaction particulière. Le double contact peut produire une sensation agréable et se rapprocher ensuite de la véritable masturbation. La plupart des enfants des deux sexes la connaissent et il serait peu raisonnable de croire qu’il en est autrement. En dépit des idées fausses qu’on a sur elle, elle ne provoque ni l’homosexualité, ni la cécité, ni la folie ou autres maux. Quoi de plus normal pour un petit garçon que de saisir son pénis ? Ne porte-t-il pas les mains à d’autres parties de son corps qui présentent un relief ? Chez les jeunes enfants, la masturbation est éphémère et n’a aucun but précis. Le plaisir qu’elle procure est plus général que spécifique. Ce n’est que beaucoup plus tard qu’une excitation sexuelle peut en naître.

Il n’y a aucune raison d’empêcher un enfant de pratiquer la masturbation. Un interdit l’orienterait vers la dissimulation et ferait obstacle à toute conversation ultérieure traitant des organes génitaux. Surtout, ne le grondez jamais. Tant que la masturbation ne prend pas un caractère obsessionnel, tant qu’elle ne devient pas un moyen de fuir la réalité, mieux vaut n’y attacher aucune importance. Si, par accident, elle survenait en public, essayez d’attirer l’attention de l’enfant ailleurs, mais ne le grondez en aucun cas.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Le stade génital infantile | Guide de Nourrison