L’enfant gâté

116011_Papel-de-Parede-Mae-e-filha-116011_1280x1024

L’enfant gâté est un égocentrique. Parmi ce qui suit, vous trouverez peut-être une des erreurs que vous avez commises et qui rendent un enfant égoïste.

– Si vous le surprotégez, il se prend pour un être supérieur. Si vous êtes aux petits soins pour lui, si vous lui épargnez toute expérience un peu dure, il pensera en grandissant qu’on doit continuer à le servir, au lieu de consentir un effort personnel. Cela étouffe le désir d’indépendance et l’esprit de coopération.

– Si vous lui témoignez du favoritisme, vous flattez sa vanité. Ceux que vous dédaignerez se sentiront inférieurs, voire martyrisés. Cela encourage l’enfant à tout ramener à lui plutôt qu’à être ouvert et prévenant.

– Si vous avez trop d’ambition pour lui, vous l’encouragerez à piétiner les autres pour atteindre l’objectif que vous lui avez fixé.

Le meilleur remède, le seul peut-être, si vous ne voulez pas changer d’attitude, c’est de l’inscrire à l’école très tôt. Le nivellement qu’opère le jardin d’enfants ou l’école maternelle lui sera profitable. Il serait bon qu’il fasse partie d’un groupe dans lequel il ne sera pas plus considéré qu’un autre. Plus tard, un internat serait tout indiqué. Si aucun de ces arrangements n’est réalisable, il reste la possibilité de lui faire fréquenter des enfants brillants et ouverts qui se chargeront de lui rabattre son caquet, ou encore, de le mettre en contact avec un adulte sensé qui saura l’aider à se défaire de son orgueil. De toute façon, le malheureux enfant est appelé à souffrir beaucoup des erreurs dont ses parents se sont rendus coupables.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • L’enfant gâté | Guide de Nourrison