Les divers changes

lerytheme-fessier-ca-brule

Un enfant d’un an n’a pas encore le contrôle de ses sphincters, mais comme la vessie, à cet âge, a une plus grande capacité, il reste plus longtemps sans se mouiller. En conséquence, vous utiliserez moins de couches: 50 par semaine, en moyenne, alors qu’on en compte 80 pour un nouveau-né.

Si vous avez jusqu’ici renoncé aux couches jetables en raison de leur coût, c’est le moment de reconsidérer la question. En outre, elles font une plus jolie silhouette au bébé que les couches et, étant moins volumineuses, lui donnent une plus grande liberté de mouvement quand il commence à marcher.

Si vous restez cependant fidèle aux couches classiques, adoptez le pliage en « cerf-volant » ou la couche-culotte en tissu éponge. Vous constaterez que votre bébé se prêtera de moins en moins facilement au change.

Ayez donc toujours à portée de la main un objet pour l’amuser. Économisez vos forces en lui faisant porter des vêtements qui vous permettront d’accéder facilement à la couche: tels que des salopettes que l’on déboutonne ou des survêtements à ceinture extensible.

Vers l’âge de trois ans, votre enfant maîtrisera consciemment ses besoins naturels et les corvées de change toucheront à leur fin. Quand il ne se mouillera plus pendant la sieste, ne lui mettez plus de couche. Vous pourrez vraiment penser à la couche jetable pour la nuit.

Pour faciliter les choses, habillez votre enfant de slips qui pourront bouillir et de pantalons type « jogging » molletonnés qui se baissent rapidement lorsqu’il demande à aller aux toilettes. Ils sont agréables à porter bien que peu absorbants. Ayez-en plusieurs — six, pourquoi pas ? — pour parer aux petits « accidents » qui ne manqueront pas de se produire.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Les divers changes | Guide de Nourrison