Les en-cas et la carie dentaire

3-morceaux-de-sucre-par-jour-c-est-le-maximum-pour-nos-enfants

Chaque fois que nous mangeons, de petites particules d’aliments s’accrochent aux dents ou se coincent entre elles. Si ce sont des amidons, les ferments de la salive associés aux bactéries absorbées les décomposent en acides.

Ces acides attaquent l’émail qui recouvre les dents, ce qui entraîne la formation de caries.

Les amidons et les hydrates de carbone entretiennent la prolifération des bactéries. Le sucre raffiné ou saccharose que l’on trouve dans les boissons édulcorées est l’aliment qui se décompose le mieux en acides. Plus le taux de sucre d’un aliment est élevé, plus le risque de carie est important. On comprendra que des substances collantes adhèrent plus longtemps aux dents que d’autres, si bien que les réactions chimiques ne sont pas contrariées. En conséquence, ces aliments favorisent plus la carie dentaire que ceux qui ne séjournent pas longtemps dans la bouche. Un caramel, par exemple, dont les fragments se logent entre les dents, est plus dangereux qu’une boisson ayant la même teneur en sucre.
Ce principe s’applique à tout ce qui doit se mâcher longuement.

Réfléchissez au rôle que peuvent jouer les en-cas que vous donnez, dans la détérioration des dents de votre enfant. Vous pouvez préserver celles-ci en n’ajoutant pas de sucre aux aliments. On n’a aucun besoin de sucre (surtout raffiné). L’organisme s’en passe aisément et vous rendrez service à votre enfant en ne lui faisant pas rechercher les mets sucrés.

Une autre bonne précaution consiste a l’encourager à se brosser les dents après qu’il a mangé. Évitez aussi de terminer un repas sur un dessert sucré. Un morceau de fromage est préférable: son alcalinité neutralise les acides de la bouche et protège la denture.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Les en-cas et la carie dentaire | Guide de Nourrison