Les jeux imitatifs

tente_mickey_1

Toujours dans le but d’imiter les adultes, votre enfant va se créer son univers personnel. Pour ce faire, il n’a nul besoin de posséder une maison en plastique. Deux chaises qu’il accote, le dessous d’une table recouverte d’une nappe, son ancien parc bâché d’un drap lui fournissent un logis. Les enfants aiment jouer dans l’ombre : s’ils vous le demandent, tirez les rideaux. Mes enfants se sont beaucoup amusés avec des cartons d’emballage, dès qu’ils ont été assez grands pour grimper dedans. Pour eux, les petits cartons figuraient bateaux et voitures. Ils empilaient les gros, en faisaient des forts, des châteaux, des immeubles. Un carton ouvert aux deux extrémités devenait un tunnel et plusieurs, à la queue leu leu, formaient un train. On peut donner l’aspect d’une maison à un gros carton en y ouvrant une porte et des fenêtres. L’enfant peint des tentures à l’intérieur, accroche des images aux murs, peint des volets à l’extérieur, une autre porte et son heurtoir. Si vous alignez des tabourets et des chaises basses dans une pièce, l’imagination de votre enfant en fera un train, un bateau ou un avion.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Les jeux imitatifs | Guide de Nourrison