Les peurs justifiées et imaginaires

peur-du-noir-1024x768 (1)

Les peurs d’un jeune enfant sont bien connues. Il n’y a rien d’anormal à ce que votre enfant les éprouve.

La peur de l’obscurité

Elle est très répandue. Venez au secours de votre enfant en laissant une veilleuse allumée dans sa chambre. Cela ne vous entraînera à aucune dépense: il suffira d’équiper une des lampes d’une ampoule colorée de faible puissance. Vous ferez bien de lui prouver qu’il n’y a rien à craindre dans l’obscurité; emmenez-le en promenade le soir, et montrez-lui tout ce qui est invisible dans la journée: les étoiles ou les papillons de nuit. Les pavillons des animaux nocturnes des zoos sont intéressants à cet égard. En été, gardez-le au jardin avec vous, enroulé dans une couverture.

La peur de l’orage

Les éclairs et le tonnerre effraient beau- coup les enfants. Quand l’orage gronde, détournez l’attention de l’enfant. Racontez-lui une histoire ou ressortez un jeu que vous réservez pour les jours de pluie.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Les peurs justifiées et imaginaires | Guide de Nourrison