Les réponses aux questions

aider-son-enfant-a-batir-une-bonne-estime-de-soi

Les enfants que l’on encourage à poser des questions, auxquels on fournit des explications, savent que leurs parents seront toujours disposés à les écouter. Par la suite, ces enfants-là se révéleront plus heureux et moins tyranniques que ceux dont on ignore délibérément les interrogations et avec lesquels on se montre avare de réponses. Les parents qui prêtent attention aux propos que tient leur enfant lui prouvent par là qu’ils le considèrent comme un membre de la famille qui a quelque chose d’intéressant à dire. Si, chez vous, on estime que cette manière d’être est la bonne, on se prépare un avenir heureux.
Aux yeux de votre enfant, vous êtes la science infuse, et c’est tout naturellement qu’il se tourne vers vous pour obtenir des renseignements sur presque tout. Si vous êtes toujours prêts à lui répondre, votre enfant grandira avec la certitude qu’il peut s’entretenir de tout avec vous. Au contraire, si vous refusez de parler avec un petit être qui ignore les tabous, vous préparez le terrain à n’importe quelle inhibition.

Si vous voulez être les confidents de votre enfant, laissez la voie ouverte à la conversation. N’éludez pas les questions, même si elles vous embarrassent. Si vous vous demandez comment aborder avec lui les sujets relatifs au sexe, le plus simple sera de répondre à ses toutes premières questions. Sa curiosité doit toujours être satisfaite par des explications franches. Mieux vaut lui apporter les renseignements qu’il désire, sans détours, avec aisance, que de le laisser recueillir, furtivement, auprès de camarades, des explications erronées.

A partir de trois ans, un enfant est capable d’assimiler une partie de la vérité, bien que ce ne soit pas avant l’âge de six ou sept ans qu’il puisse affiner ses connaissances. Mes enfants avaient à peu près cet âge lorsque j’ai été amenée à les renseigner en termes nets sur la conception, la croissance du fœtus et la naissance de l’être humain. Je n’ai jamais abordé de moi-même le sujet des relations sexuelles, j’ai attendu qu’ils demandent des éclaircissements, vers l’âge de six ans, et j’y ai toujours associé les notions de tact, d’amour et de responsabilité.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Les réponses aux questions | Guide de Nourrison