Les répugnances

Mother feed her lovely baby, child is crying

Je ne crois guère aux vertus d’un camouflage consistant à mélanger un mets qu’il déteste à un mets qu’il aime ou en l’engageant à avaler une cuillerée qui lui semble répugnante pour avoir, en récompense, une cuillerée de ce qu’il adore.

Si votre enfant montre du dégoût pour un plat, faites-lui en un autre qui ait la même valeur nutritive et qui lui plaise; mais ne cherchez pas à le tromper: mélanger une saveur détestée à une autre, bien tolérée, aboutirait à lui faire refuser l’un et l’autre plat, sans compter que la confiance qu’il a en vous risquerait d’être émoussée. Lorsque vous voulez introduire un plat nouveau dans son alimentation, faites-le à un moment de la journée où il a de l’appétit. L’ennui serait qu’il rejette tous les aliments appartenant à un même groupe et détruise l’équilibre de son régime. Cela mis à part, ne vous inquiétez pas de ses manies. Essayez de les faire disparaître par le biais du jeu. N’ayez pas l’air d’y attacher d’importance, vous ne feriez que les enraciner.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Les répugnances | Guide de Nourrison