L’exercice sans danger

39e0cfbdf6d56b2b7ed041df382cd3d9

Ne faites pas d’exercice le ventre vide.

Nos mères avaient bien raison quand elles interdisaient la baignade juste après le déjeuner. Cependant, il peut être dangereux de faire de l’exercice le ventre vide. Si vous n’avez pas mangé depuis des heures, c’est l’occasion de prendre une petite collation et une boisson une demi-heure environ avant de commencer les échauffements, ou une heure avant si vous vous sentez un peu lourde juste après manger.

Habillez-vous en conséquence.

Portez des vêtement amples qui s’étirent quand vous faites de l’exercice. Le tissu doit laisser respirer votre corps — y compris vos sous-vêtements qui seront de préférence en coton. Des chaussures souples qui amortissent vos pas protégeront vos articulations quand vous marchez ou vous courez.

Modérez vos efforts.

Ne faites jamais d’exercice jusqu’à l’épuisement pendant la grossesse; le surmenage n’est pas bon pour votre bébé (si vous êtes une sportive entraînée, ne cherchez pas à atteindre votre capacité maximale, que cela vous épuise ou non). Il y a différentes façons de vérifier si vous en faites trop. Si vous vous sentez bien, ça va. Si vous avez quelque douleur que ce soit, ça ne va plus. Une légère transpiration est normale mais une sueur abondante vous indique qu’il faut ralentir. Un pouls qui bat encore à 100, cinq minutes après l’entraînement signifie que vous en avez trop fait. De même si vous avez besoin d’une sieste pour vous remettre ; vous devez vous sentir revigorée et non pas épuisée.

Sachez vous arrêter.

Votre corps vous donnera le signal de la fin. Ces signaux comprennent: une quelconque douleur; une crampe ou un point de côté; des contractions utérines; des étourdissements; de la tachycardie (battements trop rapides du cœur) ou des palpitations ; un essoufflement; une perte du contrôle musculaire; des nausées ; des maux de tête. Si le repos ne soulage pas ces symptômes, consultez votre médecin. Pendant le 2e et le 3e trimestres, il se peut que vous notiez une baisse de performance et d’efficacité. Il vaut mieux ralentir.

Restez au frais.

Ne faites pas d’exercice quand il fait très chaud ou humide; évitez saunas, bains de vapeurs et bains chauds. Jusqu’à preuve du contraire, les exercices et les facteurs qui font monter la température d’une femme enceinte doivent être considérés comme dangereux (le sang est détourné hors de l’utérus vers la peau lorsque le corps réagit pour se refroidir). Préférez-donc un moment frais de la journée ou un endroit frais pour faire de l’exercice.

Procédez avec prudence.

Même une sportive émérite peut manquer de grâce lorsqu’elle est enceinte. À mesure que votre centre de gravité se déplace vers l’avant avec votre utérus, les possibilités de chute augmentent. Soyez vigilante. Durant le dernier trimestre, évitez les sports qui nécessitent des mouvements brusques ou un bon sens de l’équilibre comme le tennis.

Réduisez vos exercices pendant le dernier trimestre. Même si vous connaissez des exemples d’athlètes enceintes qui ont pratiqué leur sport assez longtemps, la plupart des femmes feront bien de tempérer leurs efforts pendant les trois derniers mois, surtout durant le 9e mois, où les assouplissements et la marche devraient constituer un entraînement suffisant. Vous pourrez reprendre une activité sportive environ 6 semaines après l’accouchement.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • L’exercice sans danger | Guide de Nourrison