6458-000119a

«Depuis que le bébé est né, je n’ai pas très envie de faire l’amour.»

L’acte sexuel nécessite de l’énergie, de la concentration et du temps, trois choses dont vous manquez probablement en ce moment. Votre libido — et celle de votre mari — doit faire continuellement concurrence à des nuits blanches, des journées épuisantes, des couches à changer et un bébé très exigeant. Votre corps se remet encore du traumatisme de l’accouchement et vos hormones se réajustent. La peur peut vous tracasser (peur de la douleur, de provoquer des dommages internes, de ne pas être la même, de devenir de nouveau enceinte). Si vous allaitez, vous pouvez inconsciemment trouver dans cet acte la satisfaction de vos besoins sexuels. Les relations sexuelles peuvent aussi provoquer un écoulement laiteux qui vous incommode. Tout compte fait, cela n’est pas surprenant — et c’est parfaitement normal — que votre appétit sexuel soit temporairement diminué, quel qu’il ait été auparavant. D’autre part, certaines femmes éprouvent un désir sexuel intense, en particulier pendant la première période postnatale, au moment où se produit un engorgement de la région génitale.

Si vous ressentez plutôt un manque d’intérêt, il y a différentes façons de rendre les relations sexuelles agréables de nouveau. Vous trouverez celles qui fonctionnent le mieux selon vos besoins, ceux de votre mari et selon votre genre de problème:

Servez-vous du temps comme allié. Votre corps prendra en général six semaines et souvent beaucoup plus pour guérir, en particulier si votre accouchement a été difficile ou si vous avez eu une césarienne. Votre équilibre hormonal ne sera pas revenu à la normale avant vos prochaines menstruations qui, si vous allaitez, peuvent être absentes pendant plusieurs mois. Ne vous sentez pas obligée de faire l’amour, même si votre médecin vous l’a permis; attendez de vous sentir bien, sur le plan psychotogique et sur le plan physiologique. Quand vous en aurez envie, commencez lentement, si possible par des caresses et des étreintes mais sans pénétration.

Ne laissez pas la douleur vous décourager. Plusieurs femmes sont surprises et déçues de constater que les relations sexuelles après l’accouchement peuvent être vraiment douloureuses. Si vous avez eu une épisiotomie ou des déchirures, vous pouvez ressentir des malaises (qui varient de légers à sérieux) pendant plusieurs semaines, même plusieurs mois, après la guérison des points. Il est possible que vous ayez des douleurs au niveau du périnée pendant les relations sexuelles même si vous avez accouché par césarienne; elles seront cependant moins fortes si votre périnée est demeuré intact.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Libido | Guide de Nourrison