Maladies sexuellement transmissibles (MST)

24a5db6f30_imagerymajestic

« J’ai entendu dire que l’herpès pouvait être très dangereux pour le fœtus. Est-ce vrai des autres maladies sexuellement transmissibles ? »

La mauvaise nouvelle : oui, il existe d’autres maladies sexuellement transmissibles qui peuvent porter atteinte au bébé. La bonne nouvelle : on les diagnostique et on les traite facilement. On sait depuis longtemps que la gonorrhée (blennorragie) entraîne conjonctivite, cécité et autres infections généralisées au bébé que l’on laisse naître par les voies naturelles infectées. Pour cette raison, on peut faire subir à certaines femmes un test de dépistage dès leur première visite prénatale ou en cours de grossesse. Si l’on découvre une infection, on la traite immédiatement au moyen d’antibiotiques. Par mesure de précaution supplémentaire, on met des gouttes de collyre aux antibiotiques dans les yeux de tous les nouveau-nés au moment de la naissance.

On connaît aussi depuis longtemps les difformités des os et des dents, l’atteinte progressive du système nerveux, la mortinatalité, et les troubles cérébraux à retardement causés par la syphilis. On prescrit des tests de dépistage dès la première visite médicale. Avant le 5e mois, quand l’infection commence habituellement à traverser la barrière placentaire, on administre des antibiotiques pour empêcher que le fœtus soit atteint.

Plus récemment, on a déterminé que les chlamydias et le sida (syndrome d’immunodéficience acquise) représentent des dangers potentiels pour le fœtus. On rapporte à l’heure actuelle plus de cas de chlamydiose que de cas de gonorrhée. Comme cette dernière pathologie, la chlamydiose peut entraîner une stérilité, et l’enfant de mère infectée court le risque d’une pneumonie ou d’une infection oculaire à la naissance. Même si on réussit à traiter la chlamydiose et la gonorrhée chez le nouveau-né, on peut aussi les prévenir avant la naissance au moyen d’antibiotiques. Le sida passe également de la mère à l’enfant dans environ 30 % des cas. La future mère qui craint d’être atteinte d’une MST devrait demander à subir des tests de dépistage.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Maladies sexuellement transmissibles (MST) | Guide de Nourrison