Pertes vaginales

dyn009_original_1276_1393_pjpeg_2533802_2347f4284b8d003ffa3c9c9e5edeb3a2

«J’ai de légères pertes vaginales blanchâtres. Est-ce le signe d’une infection?»

De légères pertes blanches et inodores (appelées leucorrhées) sont courantes pendant la grossesse. Elles ressemblent beaucoup à celles qui précèdent parfois l’ovulation ou les règles. Comme elles deviennent de plus en plus abondantes et déplaisantes au fil de la grossesse, certaines femmes utilisent des protège-slips pendant les derniers mois. Ces pertes, en dehors de l’inconfort qu’elles occasionnent, ne sont pas inquiétantes. Veillez toutefois à garder la région génitale propre et sèche, et préférez les slips de coton. N’utilisez pas de douche vaginale (à moins qu’elle ne soit prescrite par votre médecin).

Si vos pertes vaginales sont jaunâtres, verdâtres ou épaisses et malodorantes, accompagnées de brûlures, de démangeaisons, de rougeurs ou de douleurs, il est vraisemblable que vous soyez atteinte d’une infection. Avertissez votre médecin qui vous prescrira probablement un traitement sous forme d’ovules, de crème ou de gel pour traiter l’infection après recherche éventuelle des germes en laboratoire. Vous favoriserez votre guérison en suivant une hygiène rigoureuse et un bon régime alimentaire et en évitant de consommer trop de sucre. Si l’infection est une maladie sexuellement transmissible, abstenez-vous de relations sexuelles jusqu’à ce que vous et votre mari soyez guéris.

Bien que les rechutes soient malheureusement fréquentes, une simple vaginite ne pose aucun problème pour votre bébé.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Pertes vaginales | Guide de Nourrison