Premières contractions rapprochées

83088496_o

«Mes contractions viennent tout juste de commencer et sont espacées de trois à quatre minutes. Je n’ose pas appeler le médecin, qui m’a demandé de passer les premières heures du travail à la maison.»

La plupart des femmes qui vont donner la vie pour la première fois (et dont le travail commence lentement et augmente graduellement) peuvent envisager de passer sans danger, les premières heures à la maison. Mais si vos contractions démarrent de façon intense — qu’elles durent au moins 45 secondes et se succèdent à moins de 5 minutes d’intervalles — vos premières heures de travail à la maison risquent d’être en réalité la phase ultime du travail. Il se peut que la première étape du travail ait été indolore et que votre dilatation se soit effectuée de façon significative pendant ce temps. En conclusion, s’abstenir d’appeler le médecin et courir le risque de vous précipiter en trombe à la maternité à la dernière minute n’est pas un bon choix. Passez-lui un coup de téléphone dès maintenant.

Mais auparavant, chronométrez plusieurs contractions consécutives. Soyez claire et précise sur leur fréquence, leur durée et leur intensité quand vous lui en parlerez. N’essayez pas de minimiser vos douleurs en les décrivant avec une voix calme (votre médecin a l’habitude de juger en partie au son de la voix ce stade du travail quand une femme lui parle pendant une contraction).

Si vous vous sentez prête mais que votre médecin pense le contraire, n’attendez pas. Demandez-lui si vous pouvez vous rendre à la maternité pour y faire vérifier la progression du travail. Emportez votre valise avec vous « par précaution».

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Premières contractions rapprochées | Guide de Nourrison