Quand faut-il intervenir ?

phobie-scolaire-2

A mon avis, les occasions d’intervenir avec fermeté sont peu nombreuses. Mais il convient alors de se montrer intransigeant :

Quand la sécurité de votre enfant (ou celle d’une autre personne) est menacée. Interdisez les jeux et les jouets dangereux. Interdisez à votre fils ou votre tille de s’amuser avec des allumettes, de toucher aux appareils et aux fils électriques, de manipuler des instruments pointus ou tranchants et de gambader à proximité d’un barbecue. Faites observer strictement vos ordres à l’occasion d’une partie de campagne ou d’un méchoui.

Quand les règles de la courtoisie sont sur le point d’être enfreintes. Il faut que les enfants apprennent à respecter les désirs et le bien-être des autres. Je me montre toujours stricte en ce qui concerne les convenances, la bonne volonté, la générosité.

Quand un enfant est indélicat. On ne transige pas avec l’honnêteté. Je m’élève contre les mensonges et les chapardages, sans infliger de punition mais en m’ingéniant à prouver aux enfants qu’il est bon et simple de dire la vérité, qu’il vaut mieux avouer une sottise, même si elle paraît énorme, que la dissimuler. En conséquence, une grosse bêtise est sanctionnée moins sévèrement qu’un mensonge car je veux que mes enfants sachent que j’apprécie leur courage.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Quand faut-il intervenir ? | Guide de Nourrison