Répondre à des besoins différents

Photographie par Caroline Bequet

Les enfants attendent de leurs parents que ceux-ci leur donnent amour et sécurité. Ils ont besoin de soutien pour aborder l’inconnu ; ils désirent inconsciemment être regardés comme de petites personnes et traités comme telles. Si les parents répondaient à leur attente, notamment sur le plan des témoignages d’amour qui pour eux priment tout, ils se développeront harmonieusement et retiendront cet exemple lorsqu’ils auront à établir des relations avec autrui. En second lieu, l’enfant a besoin d’encouragements. On peut le comparer à une éponge : il se gorge d’impressions et d’idées neuves. Il ne demande qu’à grandir et à apprendre : de ce fait, il n’attend qu’une chose : que vous lui fournissiez l’occasion de le faire. Aussi, pour vous comporter en bons parents, placez votre enfant au contact du monde extérieur, avec ce qu’il a de merveilleux et d’attirant, d’abord à travers vos propres personnes, puis à travers vos proches et enfin à travers le reste de votre famille.

Un enfant a besoin également de se sentir approuvé par les adultes qu’il préfère entre tous. Vous lui témoignerez votre approbation en le complimentant. On a souvent remarqué que les bambins réagissent mieux aux louanges qu’aux gronderies. Un comportement plein de sympathie donnera donc plus de résultats qu’une attitude négative. Celui qui se sait aimé a de l’amour-propre : par contre, celui que l’on rejette en manque totalement et, par réaction, il deviendra farouche et indomptable.

Mais si les enfants ont des besoins, il ne faut pas oublier que les parents en ont aussi, qu’une naissance ne saurait faire disparaître. La joie d’être père et mère passera vite si vous vous estimez complètement frustrés. Tous les parents sont amenés à consentir des sacrifices mais ils n’ont pas lieu de se transformer en martyrs. Si les désirs des uns et les exigent es des autres se contredisent, l’ammonite régnera bientôt chez vous et vos chances de créer une atmosphère familiale agréable s’amenuiseront.

Quand on parle des besoins des parents, on parle des besoins des deux : de ceux du père et de ceux de la mère. Le père et la mère sont égaux et leurs devoirs doivent, par conséquent, être entièrement partagés. Il y a là une sorte de pacte à conclure. Comme vous êtes responsables dans la même mesure de la conception de votre enfant, vous devez l’un et l’autre assumer également la responsabilité de son éducation et vous mettre d’accord sur le rôle que chacun aura à jouer. Il ne faut pas attendre d’une femme qu’elle s’astreigne seule aux fonctions de puéricultrice et qu’elle reste cloîtrée dans un univers limité qu’elle jugerait peut-être dépourvu d’intérêt, alors que les pères s’en va tôt le matin pour ne rentrer que lorsque le bébé est endormi. Une telle situation deviendrait vu insupportable, surtout si la jeune maman n’appréciait pas ce genre de vie. Dans l’idéal, les nécessités des parents et de leur progéniture doivent se compléter. En d’autres termes, l’instinct vital qui pousse les parents à aimer et à soigner un jeune enfant devrait corresponde étroitement au besoin qu’a celui-ci d’être protégé et entouré d’attentions. La distorsion entre les vœux des adultes et Ies exigences de leur fils ou de leur fille est un des facteurs qui déterminent de pénibles conflits familiaux, surtout si le degré de maturité du couple est insuffisant pour lui permettre de faire face à la situation.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Répondre à des besoins différents | Guide de Nourrison