Retour à la maison

Mother holding sleeping baby girl

«Mon accouchement s’est déroulé pratiquement sans effort et je me sens en pleine forme. Pourquoi devrais-je rester à la maternité puisque je n’ai pas besoin de repos ? »

Peut-être effectivement n’avez-vous pas besoin de rester à la maternité. On croyait jadis qu’une hospitalisation de 10 jours représentait une précaution nécessaire après l’accouchement; mais on reconnaît désormais qu’une femme qui a accouché sans problème n’a pas vraiment besoin d’être hospitalisée. Par contre votre bébé, lui, en a généralement besoin. Un minimum de 5 à 7 jours d’observation représente une moyenne dans la plupart des maternités, bien que votre médecin puisse rectifier cette norme à discrétion. L’éventualité de l’ictère (jaunissement de la peau) est la principale raison pour laquelle on peut retarder la sortie, la jaunisse se développant chez plus de 50% des nouveau-nés au cours des 36 ou 48 premières heures. En général, la jaunisse ne représente pas une complication majeure, mais certains pédiatres préfèrent garder le nouveau-né à la maternité une journée ou deux de plus, jusqu’à ce que cette maladie bénigne disparaisse complètement. D’autres permettront un retour plus tôt si la jaunisse n’est pas grave et si la santé générale du bébé est bonne. On exigera toutefois de le revoir quelques jours plus tard.

Bien sûr, personne ne peut vous retenir à la maternité contre votre gré. Vous avez le droit de vous donner congé ainsi qu’à votre bébé en signant une décharge à n’importe quel moment, si vous assumez la totale responsabilité légale des conséquences. Mais à moins que vous n’ayez un diplôme en médecine, il est très imprudent, voire dangereux, déjouer au médecin. Si votre pédiatre ou votre obstétricien vous recommande de prolonger votre séjour, demandez-lui des explications, mais suivez ses conseils professionnels. Essayez de profiter au maximum de cette prolongation en vous reposant le plus possible tant que vous en avez l’occasion. Même si votre médecin autorise une sortie prématurée, il serait sage de la refuser si vous n’avez pas d’aide à plein temps qui vous attend (que ce soit le papa, une personne embauchée ou bénévole). Il est indiscutable qu’il faut se reposer après l’accouchement, que ce soit à la maternité ou à domicile.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Retour à la maison | Guide de Nourrison