Rêves et fantasmes

Un_heureux_évenement

«J’ai eu des rêves tellement précis au sujet du bébé que je commence à croire que je deviens folle.»

Même si vous craignez d’en perdre la raison, les nombreux rêves, éveillés ou endormis (les cauchemars et les doux-rêves), qui vous assaillent pendant le dernier trimestre, vous aident en fait à rester saine d’esprit. Les rêves et les fantasmes sont à la fois sains et normaux et aident la femme enceinte à conjurer ses soucis et ses craintes.

Tous les thèmes de rêves et de fantasmes rapportés par les femmes enceintes (comme ceux qui suivent) coïncident avec des sentiments et des soucis profonds qui, sinon, seraient refoulés:

– Ne pas être prête, oublier ou perdre quelque chose (ne pas nourrir le bébé; manquer un rendez-vous chez le médecin ; partir faire des courses en oubliant le bébé ; ne pas être préparée pour la naissance du bébé ; perdre les clefs de la voiture ou même le bébé) peuvent exprimer la peur de ne pas être à la hauteur des responsabilités de la maternité.

– Être agressée ou blessée (par des intrus, des voleurs, des animaux ; tomber dans l’escalier après avoir été poussée ou avoir glissé) peut indiquer un sentiment de vulnérabilité.

– Être enfermée et incapable de s’échapper (enfermée dans un tunnel, une voiture ou une pièce exiguë; se noyer dans une piscine, dans un lac de neige fondante ou en nettoyant votre voiture) peut signifier que vous avez peur d’être captive et privée de liberté par le bébé.

– Commettre des excès alimentaires — prendre trop de poids ou en prendre brusquement durant la nuit; manger outre mesure ; manger ou boire des aliments mauvais pour la santé (deux coupes de glaces au chocolat ou une bouteille de vin) ou oublier de manger les aliments nécessaires — est un rêve fréquent chez celles qui essaient de s’adapter à un régime austère.

– Perdre son charme (devenir laide ou repoussante; perdre son mari au profit d’une autre femme) exprime la peur de toutes les femmes que la grossesse détruise leur silhouette pour toujours et que leur mari les quitte.

– Des relations sexuelles (soit positives ou négatives, provoquant plaisir ou culpabilité) peuvent être un signe de la confusion et de l’ambivalence souvent éprouvées pendant la grossesse.

– La mort et la résurrection (la perte ou la réapparition de parents) peuvent être une manière pour le subconscient de relier les anciennes et les nouvelles générations.

– La vie de famille avec le nouveau bébé (vous vous préparez pour le nouveau bébé; la tendresse et les jeux avec le bébé); c’est une pratique de la maternité qui lie la mère à son enfant avant la naissance.

– À quoi ressemblera le bébé peut recouvrir une grande diversité d’inquiétudes.

Rêver que le bébé est difforme ou de taille anormale exprime l’anxiété par rapport à sa santé. Songer que le bébé est doué de qualités extraordinaires (comme marcher et parler à la naissance) peut indiquer certaines craintes quant à son intelligence et ses ambitions futures. Espérer une fille ou un garçon peut sou- lever un problème : votre cœur est peut- être trop fixé sur l’un ou l’autre. C’est la même chose pour les rêves portant sur la couleur des cheveux ou des yeux du bébé ou sa ressemblance éventuelle avec un des parents. Rêver de voir naître un grand enfant peut indiquer un autre problème: votre crainte d’avoir à manipuler un petit bébé.

Bien que les rêves et les fantasmes pendant la grossesse provoquent beaucoup plus d’anxiété qu’en temps normal, ils sont cependant d’une plus grande utilité. Si vous écoutez ce que les fantasmes de maternité vous racontent — et que vous faites attention à leurs avertissements — vous pourrez plus facilement faire le transfert avec la réalité de la maternité.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Rêves et fantasmes | Guide de Nourrison