Se sentir mis à l’écart

portrait-baby-bebe-newborn-daddy-papa_018

«On porte tellement d’attention à ma femme depuis qu’elle est enceinte, que je me sens exclu.»

Dans les générations précédentes, la participation du père dans le processus de reproduction s’arrêtait au moment où son sperme avait fertilisé l’ovule. Les pères suivaient la grossesse de loin, et n’assistaient en aucun cas à la naissance. Il est incontestable que depuis les dernières décennies, le rôle du père a été bouleversé. Mais cette transformation n’a; rien changé au fait que la grossesse se déroule dans le corps de la mère. Certains pères continuent donc de se sentir extérieurs à ce qui sera toujours l’aventure de la femme. Ils finissent souvent par se sentir oubliés, mis à l’écart et finissent même parfois par devenir jaloux de leur femme.

Quelquefois, la femme est responsable sans le savoir de cet état de fait, et d’autres fois la responsabilité incombe à l’homme. Dans les deux cas, il est vital que les sentiments du père changent avant que le ressentiment ne s’installe et ne gâte ce qui devrait être l’expérience la plus merveilleuse dans leur vie à deux. La meilleure façon d’y parvenir est de vous engager dans tous les aspects de la grossesse de votre femme autant que faire se peut:

Rencontrez l’obstétricien (ou la sage-femme). Si c’est possible, assistez a au moins une des visites. La plupart des médecins permettent au mari d’assister aux visites mensuelles et certains même les y encouragent. Si vos horaires ne vous permettent pas d’être présent à chaque fois, arrangez-vous cependant pour assister à certaines visites particulières, comme celle où l’on entendra le cœur pour la première fois. Essayez aussi de vous libérer pour les tests prénatals.

Assistez à l’échographie. Ce sera pour vous le premier contact avec votre enfant. Si vous le pouvez, apportez un appareil photo ou une caméra, ou faites enregistrer le film échographique en apportant une cassette.

Mettez-vous dans la peau de votre femme. Vous n’êtes pas obligé de prendre 10 kilos ni de boire un litre de lait par jour. Mais vous pouvez la soutenir moralement; améliorer votre alimentation pendant neuf mois pour ne pas la tenter; cesser de fumer en sa compagnie, si vous êtes un fumeur.

Soyez bien informé. Nous avons tous beaucoup à apprendre sur la grossesse et l’accouchement. Lisez autant de livres et d’articles que vous le pouvez, surtout posez aussi des questions au médecin lors des visites prénatales. Assistez à un cours de préparation à l’accouchement, si c’est possible. Discutez avec des amis qui sont récemment passés par là.

Participez aux préparatifs. Faites les courses avec votre femme, choisissez avec elle le berceau et le landeau. Aidez-la à décorer la chambre du bébé. Participez, de façon générale, aux choix, aux projets et à la préparation de l’arrivée du bébé.

Parlez-en. Peut-être sans le savoir votre femme vous laisse-t-elle à l’écart de ce qui lui arrive. Il est possible qu’elle ne se rende pas compte que vous aimeriez vous engager davantage. Il est fort probable qu’elle serait heureuse de vous voir partager sa grossesse.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Se sentir mis à l’écart | Guide de Nourrison