Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /home/guideden/public_html/wp-content/plugins/fast-wordpress-search/fwp-search.php on line 210 and defined in /home/guideden/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 1247

Resultados para: "cuisses ecartees"

Vous regardez bébé , grosse Et / ou d'autres éléments liés à votre recherche cuisses ecartees. Trouver les meilleurs conseils pour aider au développement de leur grossesse. accouchement naturel expulsion video, www tubidy com, tubidy com, Six Video Tubidy, créer un compte tubidy, Tibudy com, tibudy.

Éviter les douleurs du dos

Les bébés et les jeunes enfants doivent très souvent être soulevés et portés, ou encore être placés dans des poussettes et autres trotteurs; il est donc important pour la protection de votre dos d'apprendre à soulever ce poids en évitant les blessures et les contractures. Ne soulevez pas l'enfant avec les jambes raides et le dos plié, c'est très fatigant. Gardez le dos droit, fléchissez les jambes et prenez-le en vous appuyant sur les puissants muscles des cuisses pour vous relever. Lire la suite...

Bébé est assis sur vos genoux

Aussitôt que bébé sera assez musclé et que vous vous sentirez plus assuré(e), vous pourrez le déshabiller sur vos genoux. Croisez les jambes et installez-le au creux de vos cuisses. Maintenez-le contre vous d'une main. Vous pourrez combiner les deux procédés: par exemple, changer l'enfant étendu sur son matelas à langer, ce qui facilite l'opération, et le prendre sur vos genoux pour lui passer une brassière ou un pull. Pour le distraire, donnez-lui un petit jouet. Lire la suite...

Vergetures

«J'ai peur d'avoir des vergetures. Peut-on les éviter pendant la grossesse?» Pour beaucoup de femmes, en particulier celles qui aiment les plages, les vergetures sont plus à craindre que les cuisses flasques. Néanmoins, 60 % des femmes auront ces lignes roses ou rougeâtres, légèrement imprégnées sur les seins ou sur l'abdomen, à un moment de leur grossesse. Elles régresseront après l'accouchement. Les vergetures sont causées par la détente de la peau, généralement due à un forte ou à une rapide augmentation de poids. Les femmes dont le tonus épidermique est bon (par hérédité ou parce qu’elles l'ont développé au cours des années à force d'exercice et d'alimentation équilibrée) peuvent traverser plusieurs grossesses sans recueillir ces marques révélatrices. D'autres peuvent minimiser, si ce n'est prévenir, les vergetures en grossissant uniformément, graduellement et modérément. Lire la suite...

Différentes sortes d’érythèmes

Symptômes

Causes

Traitement

Rougeurs et gerçures aux plis des jambes. Séchage incomplet après le bain. Séchez soigneusement la peau. Ne talquez pas.
Début de rougeur autour des organes génitaux et non à l'anus. Forte odeur d'ammoniaque. Dermatite causée par l'ammoniaque. Appliquez l'ensemble du traitement indiqué ci-dessus. Si persistance, voyez le médecin.
Élevures sur les organes génitaux, fesses, cuisses et dans l'aine. La peau peut durcir et se rider. Forme grave de dermatite causée par l'ammoniaque. Demandez l'avis du médecin après avoir commencé l'application du traitement indiqué ci-dessus.
Éruption se déclarant autour de l'anus et s'étendant aux fesses. Mycose. Voyez le médecin qui prescrira probablement une pommade à la nystatine et une médication.
Eruption d'aspect écailleux, rouge brunâtre, sur les organes génitaux, les fesses et sur les parties du corps où la peau est grasse. Dermatite séborrhéique. Le médecin prescrira un traitement et une lotion si le cuir chevelu paraît atteint, lui aussi.
Petites ampoules disséminées partout où la peau est en contact avec la couche. Irritation. Abandonnez la culotte imperméable. Laissez la peau à l'air autant que possible.
Lire la suite...

Comment éliminer les couches jetables

Toutes les couches jetables sont évidemment destinées à être jetées. Vous vous débarrassez du change complet entier, enveloppe plastique comprise, mais pour un porte-couches ou une couche-culotte, vous ne jetez que le coussinet. En dépit des assurances de nombreux fabricants, ne les jetez jamais dans les toilettes car le siphon les arrêterait et vos W-C seraient bouchés. Je vous conseille de les rincer sous la chasse d'eau afin d'éliminer le plus possible de matières fécales puis de les essorer et de les enfermer dans un sac poubelle. Avant de vous séparer de ce sac poubelle, assurez-vous qu'il est parfaitement fermé. BONNES IDÉES - Ayez sous la main des languettes de fort papier adhésif. Si, après avoir arraché les rubans d'une couche, vous voyez qu'elle est encore propre, remplacez-les par vos languettes. Fai- tes de même si les adhésifs tiennent mal. - Ayez des protège-couches jetables: si vous aviez à changer souvent l'enfant, ils vous rendraient service sans coûter cher. - Dépliez le rebord d'un change complet s'il n'a pas d'élastiques. Il s'adaptera mieux aux cuisses. - Même si vous n'en utilisez pas, ayez quelques couches en tissu, au cas où vous seriez à cours de couches jetables. - Ajoutez une couche standard au change complet, chaque soir, pour obtenir une meilleure absorption. Pour ce faire, glissez-la entre le revêtement plastique et le molleton que vous aurez écartés l'un de l'autre, côté dos. - Ajoutez une couche au change complet si, allant en visite, vous redoutez une petite fuite. Lire la suite...

Changements visibles des veines

«J'ai des lignes bleues disgracieuses sous la peau des seins et du ventre. Est-ce normal ?» Tout à fait. Elles font partie du réseau de veines qui s'accroît pour fournir l'excédent de circulation sanguine nécessaire durant la grossesse. Vous ne devez absolument pas vous en inquiéter, c'est une réaction normale de votre corps. L'apparition de ce réseau est précoce chez les femmes très minces. Chez d'autres femmes, le réseau de veines peut être moins visible, imperceptible ou n'apparaître que plus tard dans la grossesse. «Depuis que je suis enceinte, j'ai d'affreuses lignes rouge violacé sur les cuisses. Est-ce que ce sont des varices ?» C'est vrai qu'elles ne sont pas jolies, mais ce ne sont pas des varices. Ce sont des marques d'araignée (ou dilatations veineuses) qui sont provoquées par les changements hormonaux de la grossesse. Elles s'atténueront et disparaîtront après l'accouchement. «Pendant leurs grossesses, ma mère et ma grand-mère ont eu des varices qui ont entraîné des problèmes par la suite. Puis-je faire quelque chose pendant ma grossesse pour les éviter ?» Puisque les varices sont souvent héréditaires, vous avez raison de penser à leur prévention dès à présent ; en particulier parce que les varices ont tendance à s'aggraver au cours des grossesses suivantes. Normalement, les veines saines renvoient le sang des extrémités vers le cœur. Parce qu'elles travaillent dans le sens contraire de la gravité, elles sont munies de valves qui endiguent le flux inverse. Chez certaines personnes, ces valves sont inexistantes ou défaillantes et le sang s’amasse dans les veines, provoquant la dilatation de ces dernières. Les veines fragiles qui se distendent facilement augmentent les prédispositions aux varices. Ce problème est plus courant chez les gens obèses et quatre fois plus fréquent chez les femmes que chez les hommes. Chez les femmes qui ont une certaine prédisposition, elles apparaissent parfois pour la première fois au cours d'une grossesse. Il existe à cela plusieurs raisons : une augmentation de la pression de l'utérus sur les veines du bassin; une pression accrue sur les veines des jambes; une augmentation du débit sanguin ; la présence d'hormones de grossesse qui détendent le tissu musculaire des veines, provoquant ainsi une plus grande ouverture. Les symptômes des varices ne sont pas difficiles à reconnaître, mais leur gravité varie beaucoup. Les veines enflées peuvent provoquer de violentes douleurs, une sensation de lourdeur ou encore ne présenter aucun symptôme. Vous pouvez voir apparaître un léger dessin de veines bleuâtres ou des veines en forme de serpent peuvent saillir des chevilles jusqu'aux cuisses ou jusqu'à la vulve. Dans les cas graves, la peau qui recouvre les veines s'enfle, sèche et s'irrite. Rarement, toutefois, une thrombophlébite (l'inflammation d'une veine accompagnée d'un caillot) peut se développer sur une varice. Fort heureusement on peut souvent prévenir les varices pendant la grossesse, ou du moins en diminuer les symptômes. -Évitez de trop prendre de poids. -Évitez de rester debout ou assise trop longtemps ; quand vous êtes assise ou étendue, surélevez vos jambes au-dessus du niveau du cœur si possible. -Portez des bas de contention veineuse ou un collant prescrit par votre médecin, mettez-le en sortant du lit le matin et enlevez-le juste au moment de vous coucher le soir. -Ne portez pas de gaine serrée (spéciale- ment une gaine-culotte) ni de bas ou de chaussettes à bords élastiques qui coupent la circulation sanguine. -Faites beaucoup d'exercice : une marche énergique de 20 à 30 minutes chaque jour. On ne recommande pas le traitement chirurgical des varices pendant la grossesse. Cependant, dans la plupart des cas, elles régresseront ou guériront spontanément après l'accouchement, habituellement au moment où vous aurez repris votre poids initial. Un traitement chirurgical peut être envisagé plusieurs mois après la grossesse, après avis d'un spécialiste. Lire la suite...

Retrouver la forme – Règles de base

- Commencez toujours vos séances par les exercices les moins ardus, pour vous échauffer. - Faites des séances brèves et fréquentes, plutôt qu'une séance longue chaque jour (ceci donne un meilleur tonus aux muscles). - Si vous en avez le temps et que vous aimez vraiment faire de l'exercice, prenez des cours destinés aux nouvelles mamans ou achetez-vous un livre d'exercices postnatals, et mettez au point votre propre programme. Si cette perspective ne vous convient pas, quelques exercices réguliers peuvent aussi vous redonner la forme, en particulier si vous concentrez vos efforts sur les zones problématiques: le ventre, les cuisses, les fesses, etc. - Faites vos exercices lentement et ne faites pas de répétitions rapides en série sans les espacer d'un temps de repos raisonnable. - Reposez-vous un peu entre les exercices (c'est à ce moment que les muscles se reforment, non pas quand vous êtes en mouvement). - Ne dépassez pas le temps recommandé, même si vous vous en sentez la force. - Arrêtez-vous avant de vous sentir épuisée : si vous en faites trop, vous ne le sentirez en général que le lendemain et à ce moment-là, vous serez incapable de reprendre vos exercices. - Ne laissez pas la maternité vous empêcher de vous occuper de vous-même. Votre bébé aimera peut-être être étendu sur votre poitrine pendant que vous faites vos exercices. - Ne faites pas d'exercices qui demandent de plier les genoux sur la poitrine, de redressements assis complets ou de soulèvements doubles des jambes, pendant les six semaines qui suivent l'accouchement. Tous les exercices que nous vous proposons s'effectuent dans la position de base, bien que les exercices de Kegel puissent être pratiqués dans n'importe quelle autre position confortable. Les premiers exercices peuvent être exécutés au lit; il vaut mieux faire les autres sur une surface plus dure, comme sur le sol (un matelas d'exercice représente un bon achat parce qu'il pourra servir plus tard, quand le bébé commencera à ramper). Lire la suite...

Cinquième maladie

«Je viens d'entendre parler d'une maladie dangereuse pendant la grossesse: la cinquième maladie. Je n'en avais jamais entendu parler.» La cinquième maladie (dont le nom scientifique est l'érythème infectieux) est due au parvovirus humain B19 ; sa dénomination vient du fait qu'elle constitue la cinquième des six maladies infantiles (varicelle, rougeole, rubéole, scarlatine, roséole) qui entraînent fièvre et éruptions cutanées. À la différence des autres maladies du groupe (comme la varicelle), elle n'est pas très connue car ses symptômes bénins la font passer inaperçue. Elle se manifeste par un état fiévreux dans seulement 15 à 30 % des cas, et les éruptions cutanées qu'elle provoque sont souvent confondues avec celles de la rubéole ou d'autres maladies infantiles. Ces éruptions, dans les premiers jours, donnent l'impression que les joues ont été giflées; les rougeurs se répandent ensuite en dentelle le long du torse, des fesses et des cuisses; elles apparaissent et disparaissent tour à tour, pendant une période de 1 à 3 semaines, souvent en relation avec la chaleur du soleil ou d'un bain. Les contacts occasionnels sont peu dangereux pour la femme enceinte. L'infection se développera plutôt lors d'une exposition intensive: si par exemple vous avez la charge d'un enfant atteint de la cinquième maladie ou si vous enseignez dans une école où la maladie est à l'état d'épidémie. On a récemment établi un lien entre la cinquième maladie et un pourcentage légèrement accru de fausses couches. Néanmoins, la plupart des femmes en âge de féconder sont immunisées, ayant contracté la maladie dans leur enfance. C'est donc une infection rare chez les femmes enceintes. S'il est possible que la maladie provoque une fausse couche, il est fort peu probable que le parvovirus soit responsable de fausses couches à répétition. Très exceptionnellement il arrive que la cinquième maladie entraîne une forme inhabituelle d'anémie fœtale, semblable à celle que l'on retrouve dans la maladie du Rh. C'est pour cette raison qu'en général on prescrit périodiquement une échographie aux femmes souffrant de la cinquième maladie pendant leur grossesse, afin de vérifier l'inflammation du fœtus, qui est l'une des caractéristiques de cette forme d'anémie (cette inflammation provient de la rétention d'eau). Si l'examen décèle l'inflammation, on prescrira probablement un traitement. Lire la suite...

Retrouver son poids et sa silhouette

«Je savais que je ne retrouverais pas ma ligne immédiatement, mais après une semaine, je suis encore aussi grosse que lorsque j'étais enceinte de six mois.» Même si la naissance du bébé produit une perte de poids plus rapide que tous les régimes réunis (5 à 6 kilos en moyenne à l'accouchement), beaucoup de femmes trouvent que ce n'est pas encore assez rapide. En particulier lorsqu'elles aperçoivent leur silhouette dans le miroir et se rendent compte qu'elles paraissent encore enceintes. Mais heureusement, la plupart pourront ranger leurs vêtements de grossesse pendant le mois qui suit. Bien sûr, la vitesse à laquelle vous retrouverez votre poids et votre silhouette dépendra des kilos que vous avez pris pendant votre grossesse. Les femmes qui ont pris 11 kilos ou moins devraient les perdre, sans suivre de régime, vers la fin du 2e mois. D'autres s'apercevront que les rondeurs de leurs cuisses et de leurs hanches, acquises par trop de gâteries pendant la grossesse, ne disparaissent pas par magie. Mais elles devraient commencer à perdre lentement et régulièrement du poids en suivant étroitement le Régime alimentaire pendant l'allaitement. Les femmes qui n'allaitent pas peuvent, après six semaines, commencer un bon régime amaigrissant en étant bien conseillées. Celles qui allaitent et qui ont considérablement grossi peuvent réduire leur apport calorique sans diminuer leur production de lait et perdre ainsi du poids. Elles perdront habituellement le dernier surplus de poids au moment du sevrage. Retrouver sa silhouette est plus difficile que de perdre du poids, même pour les femmes qui n'ont pas trop grossi. Aucune ne sort d'un accouchement plus mince qu'elle ne l'était auparavant. La persistance de l'extension utérine est l'une des raisons qui explique le ventre protubérant; l'utérus retrouvera sa forme initiale vers la fin de la 6e semaine, et en conséquence votre ventre diminuera. Vous pouvez suivre la progression de votre utérus en demandant à votre sage-femme ou à votre médecin de vous montrer comment le palper dans votre ventre. Lorsque vous ne pourrez plus le sentir, c'est qu'il aura repris sa place dans le bassin. La persistance de liquides est aussi responsable de la rondeur de votre ventre; vous perdrez donc, dans les seuls quelques jours qui suivent, environ 2,5 kilos. Mais tout le problème tient à l'étirement des muscles et de la peau du ventre; ceux-ci demeureront affaissés le reste de votre vie si vous ne faites pas de réels efforts d'exercice. Lire la suite...

Travail prématuré II

Quand on ne peut prévenir ou modifier les causes de l'accouchement prématuré, on peut souvent retarder les menaces elles-mêmes. Même un bref sursis peut être bénéfique ; chaque jour supplémentaire passé dans l'utérus (Jusqu'à terme) augmente les chances de survie du bébé. Mais, à l'évidence, on ne tente aucune prolongation de la grossesse si la mère ou l'enfant sont en danger. La prolongation de la grossesse (ou la prévention d'un début de travail prématuré) peut s'obtenir par un traitement, une restriction de toute activité physique, et, si nécessaire, avec une hospitalisation et l'administration d'agents tocolytiques (médicaments qui détendent les muscles utérins et ralentissent les contractions). Si le traitement est efficace, la future maman pourra rentrer chez elle avec une médication orale et la recommandation de rester au lit. Mais il est possible de retarder le travail prématuré uniquement grâce à un diagnostic précoce, avant que le col ne se dilate et ne s'efface trop ou que les membranes (poche des eaux) ne se rompent. Puisque le bébé prématuré est plus petit que le bébé parvenu à terme, l'expulsion du fœtus peut se produire avant que le col ne soit dilaté de 10 cm, rendant ainsi l'accomplissement du travail plus rapide. C'est pourquoi il est essentiel de se familiariser avec les signes suivants d'un travail précoce et d'alerter votre médecin si vous avez le moindre doute. Ne craignez pas de déranger votre médecin — quels que soient le jour et l'heure où cela se produit. - Des douleurs semblables à celles des menstruations, avec ou sans diarrhée, nausées ou indigestion. - Douleurs dans le bas du dos ou nouvelle forme de douleur dorsale. - Douleur ou sensation de pression à la base de l'utérus, dans les cuisses ou dans l'aine. - Changement d'aspect des pertes vaginales, en particulier si elles sont aqueuses ou teintées, striées de rose ou de brun avec du sang. Le passage d'un bouchon muqueux gélatineux et épais, peut précéder ou non ces manifestations. - Rupture prématurée de la poche des eaux (vous sentez un filet ou un flot de liquide s'écouler de votre vagin). Il se peut que vous ayez ces symptômes et que vous ne soyez pas prématurément en travail, mais seul votre médecin est en mesure de vous le dire exactement. S'il suspecte un travail prématuré, il vous examinera immédiatement. Si c'est le cas — en dépit des mesures prises pour prévenir ou retarder l'accouchement —, vos chances de rentrer avec un bébé en bonne santé sont excellentes. Bien sur, votre retour avec le bébé peut être retardé de plusieurs jours ou de plusieurs semaines. Des soins médicaux très attentifs utilisant les techniques les plus récentes de la néonatalogie (soins du nouveau-né) commencent souvent dès le travail. Grâce à des soins continus dans des unités néonatales, même des prématurés d'1 à 1,5 kilo ont toutes les chances de survie et la possibilité de grandir sans séquelles. Lire la suite...
Time executed 0.0016 seconds
  • Cuisses ecartees | Guide de Nourrison