Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /home/guideden/public_html/wp-content/plugins/fast-wordpress-search/fwp-search.php on line 210 and defined in /home/guideden/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 1247

Resultados para: "tubity moi je suis comme ca"

Vous regardez grosse , grossesse Et / ou d'autres éléments liés à votre recherche tubity moi je suis comme ca. Trouver les meilleurs conseils pour aider au développement de leur grossesse. accouchement naturel expulsion video, www tubidy com, Six Video Tubidy, tubidy com, créer un compte tubidy, Tibudy com, siatique difficulte a marcher durée.

Apparence

«Je suis déprimée quand je me regarde dans un miroir ou quand je me pèse: je suis tellement grosse!» Dans une société préoccupée par la minceur comme la nôtre, le gain de poids de la grossesse peut devenir source de déprime. Et pourtant il y a une grande différence entre les kilos en trop et ceux que justifie la plus merveilleuse des raisons: cet enfant qui grandit en vous. De plus, pour beaucoup, une femme enceinte n'est pas seulement belle à l'intérieur mais elle l'est aussi à l'extérieur. Nombre de femmes et d'hommes considèrent cette silhouette arrondie par la grossesse comme l'image la plus ravissante et la plus sensuelle de la féminité. Tant que vous mangez correctement et que vous ne dépassez pas les limites de poids recommandées vous n'avez pas à vous sentir «grosse»: vous êtes simplement enceinte. Les kilos en plus que vous voyez ne sont que les attributs de la grossesse et ils disparaîtront rapidement lorsque le bébé sera né. Si vous dépassez les limites, une déprime due à un sentiment d'échec ne vous empêchera pas de grossir (et augmentera peut-être même votre appétit). Une seule chose à faire: surveiller de près vos habitudes alimentaires. Lire la suite...

Être mère célibataire

«Je suis célibataire. Je suis enceinte et j'en suis très heureuse, mais j'ai un peu peur de vivre ma grossesse toute seule.» Ce n'est pas parce que vous n'êtes pas mariée que vous allez vivre votre grossesse toute seule. Le soutien dont vous aurez besoin peut vous venir d'autres personnes qu'un mari. Un(e) bon(ne) ami(e) ou un(e) parent(e) qui vous est proche et en qui vous avez confiance (mère, tante, cousine, frère ou soeur) peut vous tenir la main, au sens propre comme au sens figuré, tout au long de votre grossesse. Cette personne peut, de mille façons, jouer le rôle du père Durant ces neuf mois, voire après — en vous accompagnant aux visites médicales, aux échographies, en prêtant une oreille attentive à vos préoccupations, à vos craintes, en partageant vos joies, en vous aidant à préparer votre maison et votre vie à l'arrivée du bébé, en jouant à la fois l'entraîneur, le supporter et l'arbitre durant le travail et l'accouchement. Gardez à l'esprit, quand vous lirez ce livre, que les références au «mari» ou au «futur papa» ne sont pas là pour vous exclure. Il s'agit simplement d'une commodité linguistique: si nous avions dû à chaque fois noter toutes les variantes du « mari » (concubin, père de l'enfant, ami...) votre lecture en aurait été bien alourdie. Lire la suite...

La fatigue

Presque tous les bébés crient lorsqu'ils sont fatigués. Il m'a fallu deux semaines pour comprendre que c'était ce qui arrivait à mon fils. « A mère stupide, bébé malin », me suis-je dit. Tout comme les adultes, certains bébés tressaillent en s'endormant et cela peut les réveiller ou entraîner un sommeil agité. Que faire ? - Mettez le bébé dans une pièce tranquille, chaude et peu éclairée. - Emmaillotez-le s'il est nerveux. Lire la suite...

Spermicides

« Je suis devenue enceinte alors que j’utilisais un diaphragme et de la crème spermicide. Ignorant que j'étais enceinte, je m'en suis encore servie plusieurs fois. Est-il possible que les produits chimiques aient porté atteinte au sperme avant la conception, ou à l'embryon, après la conception ? » En Amérique du Nord, on évalue de 300 000 à 600 000 le nombre de femmes qui se retrouvent enceintes chaque année alors qu'elles utilisaient des produits spermicides. En France, on estime que 5 à 10 % des femmes en âge de procréer utilisent des spermicides comme seul moyen contraceptif. Leur taux d'échec, extrêmement élevé (jusqu'à 12 %), en grande partie par non-respect des précautions d'emploi, induit un grand nombre de grossesses. Ainsi la question des effets des spermicides sur la conception et sur la grossesse est d'une grande importance pour bien des couples de futurs parents et pour ceux qui choisissent une méthode de contraception. Heureusement jusqu'à présent, la réponse s'est avérée rassurante. On n'a jamais réussi à établir de lien entre l'utilisation de produits spermicides et l'incidence de certaines malformations congénitales. Les études les plus récentes et les plus convaincantes indiquent que les produits spermicides ne sont probablement pas tératogènes, c'est-à-dire qu'ils ne porteraient pas atteinte à l'enfant à naître. Alors, en vertu de l'information disponible, vous pouvez être rassurée. Lire la suite...

Étourderie

«La semaine dernière, je suis sortie en laissant mon sac. Ce matin, j'ai complètement oublié un rendez-vous professionnel très important. Je n'arrive plus à me concentrer. Je me demande si je ne suis pas en train de perdre la tête.» Vous n'êtes pas la seule. Nombreuses sont les futures mamans dans votre cas. Même celles qui auparavant déployaient des talents d'organisatrice née et résolvaient en un rien de temps les problèmes les plus délicats, se mettent à oublier leurs rendez-vous, à ne plus pouvoir se concentrer et finissent par perdre leur calme. Par bonheur, cette étourderie (semblable par certains points au syndrome pré-menstruel) est temporaire. En sont responsables, une fois encore, les changements hormonaux. La tension que cette étourderie peut engendrer ne fait que l'aggraver. Aussi, sachant que ce phénomène est naturel, acceptez-le avec humour, cela l'atténuera peut-être. Tâchez de réduire au maximum les facteurs de stress. Pour remédier à votre distraction, vous pouvez aussi utiliser des pense-bête, au bureau comme à la maison, et les consulter régulièrement. Cette étourderie peut perdurer toute votre grossesse, jusqu'aux premières semaines qui suivent l'accouchement (à ce moment-là, à cause de la fatigue et non plus des hormones), voire jusqu'aux nuits complètes du bébé. Lire la suite...

Hépatite B

«Je suis porteuse de l'hépatite B et je viens de découvrir que je suis enceinte. Cela affectera-t-il mon bébé ? » Savoir que vous êtes porteuse de l'hépatite B est le premier pas pour assurer la santé de votre bébé. Bien que les bébés nés de mères porteuses du virus courent un risque élevé d'infection, un traitement appliqué dans les 48 heures qui suivent la naissance (avec un vaccin contre l'hépatite B et des immunoglobulines) peut toujours prévenir une telle infection. Aussi avertissez votre médecin que vous êtes porteuse : il vous prescrira une prise de sang pour titrer vos antigènes (ce dépistage est quasi systématique actuellement), déterminer si vous êtes contagieuse, et, par la suite, prendre toutes les précautions nécessaires pour votre bébé. Lire la suite...

Progestatif

« Le mois dernier, mon médecin m'a prescrit un progestatif. Or, je suis enceinte. La notice d'emploi spécifie que les femmes enceintes ne devraient jamais prendre ce médicament. Mon bébé risque-t-il d'être malformé ? Devrais-je songer à l'avortement ? » Même s'il n'est pas recommandé de prendre un progestatif durant la grossesse, il n'y a pas lieu de songer à l'avortement, comme vous le dira sans doute votre obstétricien. Les contre-indications ne servent pas uniquement à vous protéger, elles ont aussi pour but de protéger la firme pharmaceutique contre d'éventuelles poursuites. Certains médecins, qui prescrivent ce produit pour prévenir les risques d'avortement spontané, pensent même que ce médicament permet à certaines femmes de mener à terme une grossesse qui, sans traitement, aurait pris fin sur une fausse couche. Lire la suite...

Vue

«Ma vue me semble avoir baissé depuis que je suis enceinte. Mes verres de contact me paraissent ne plus être adaptés. Est-ce dû à ma grossesse ?» Les yeux sont un des nombreux organes sur lesquels les hormones de grossesse agissent. Et non seulement votre vue peut baisser, mais vous pouvez ne plus supporter vos lentilles de contact rigides. Bien que ces effets, probablement liés à une rétention d'eau, soient temporaires, ils n'en restent pas moins gênants. Votre vue devrait revenir après l'accouchement. Étant donné le coût financier d'un changement de lentilles rigides durant la grossesse, vous pourriez envisager de porter des lunettes ou des lentilles souples, si c'est possible, jusqu'à l'accouchement. Si une légère baisse de vision n'est pas insolite pendant la grossesse, d'autres symptômes plus graves, cependant, peuvent révéler un problème. Si votre vue devient brouillée, indistincte, comme marquée de taches ou se dédouble, n'attendez pas que le malaise disparaisse de lui-même : appelez votre médecin immédiatement. Lire la suite...

Battements cardiaques du bébé

«Le médecin de mon amie a perçu les battements de cœur de son bébé alors qu'elle était enceinte de deux mois et demi. Je suis enceinte d'une semaine de plus et mon médecin n'a pas encore entendu ceux de mon bébé.» Il est possible d'entendre les battements de cœur du bébé dès la 10e ou la 12e semaine avec un instrument appelé Doppler (un appareil à ultrasons manuel qui amplifie le son). Mais un stéthoscope conventionnel n'est pas assez puissant pour détecter les battements du cœur avant la 17e ou la 18e semaine au plus tôt. Même avec des instruments sophistiqués, il est possible qu'on ne puisse entendre les battements du cœur à cause de la position du bébé ou bien en raison d'autres facteurs d'interférence, comme l'excès de la couche de graisse abdominale. Il est également possible qu'une légère erreur de calcul dans les dates puisse causer ce retard. Attendez le mois prochain. À votre 18e semaine, le son miraculeux des battements de cœur de votre bébé sera certainement audible pour votre plus grand plaisir. Lire la suite...

La lecture précoce

Certains enfants manifestent très tôt, bien avant les autres, un penchant marqué pour la lecture et l'écriture. Si le vôtre est dans ce cas, encouragez-le, aidez-le mais ne le poussez pas. Il ne sera vraiment à même d'aborder ces exercices difficiles que lorsque son cerveau sera suffisamment développé. Comme vous ne pouvez savoir si l'évolution de ses facultés lui permet d'entreprendre l'étude de la lecture (l'apprentissage de l'écriture ne venant que plus tard), laissez-vous guider par l'enfant. En attendant le déclic, continuez à lui lire des histoires et faites l'effort de vous arrêter à chaque image, de lui indiquer le nom de ce qu'elle représente et de le lui faire répéter. Je suis nettement opposée aux méthodes d'apprentissage accéléré de la lecture, surtout si votre enfant ne les accepte pas de bon cœur. En les utilisant, vous n'avez en vue que la satisfaction de votre orgueil. Par contre, si votre enfant demande à apprendre, s'il éprouve du plaisir à manipuler son puzzle de lecture, encouragez-le à persévérer, mais ne le forcez jamais à lire. Lire la suite...
Time executed 0.0025 seconds
  • Tubity moi je suis comme ca | Guide de Nourrison