Si vous tombez malade

grippe-aromatherapie-1

Tant que vous vous sentez en mesure de nourrir votre bébé, continuez, même si, pour une raison quelconque, vous devez être hospitalisée. Il faudra alors certainement prendre des dispositions avec le personnel hospitalier, mais défendez votre point de vue et ne vous laissez pas dissuader. Cependant, si vous devez être anesthésiée, vous ne pourrez plus nourrir, d’abord parce que vous n’en aurez pas la force et aussi parce que les produits anesthésiques passeront dans votre lait. Si la date de l’intervention est prévisible, prenez vos précautions et mettez une certaine quantité de votre lait en réserve au congélateur. Ainsi, seule votre présence manquera au bébé.

Si vous restez alitée à cause d’un gros rhume ou d’une grippe, exprimez votre lait. Quelqu’un de votre entourage le donnera au biberon à votre enfant. Si vous êtes trop malade pour exprimer votre lait, le médecin conseillera sans doute un lait artificiel à faire prendre à la cuiller ou au biberon.

Commentaires

Commentaires

Time executed 0 seconds
  • Si vous tombez malade | Guide de Nourrison